1 TORONTO - Canada

Une intelligence artificielle pour repérer les voyageurs mal intentionnés

Sécurité

Dans l’ère de l’intelligence artificielle, cacher ses véritables
intentions à l’aéroport sera de plus en plus difficile. L’Agence des services
frontaliers du Canada (ASFC) teste Avatar, un guichet d’un type nouveau
destiné à repérer les voyageurs suspects. Doté d’un écran facial, il pose
des questions et analyse les changements physiologiques ou comportementaux,
afin de détecter si la personne ment ou pas. « Le système
peut détecter des signes de gêne dans la voix, les gestes et la posture
pour déterminer les risques potentiels », explique le professeur
américain Aaron Elkins, qui a mis au point l’invention à l’université
de San Diego. Si la machine juge les réponses peu
convaincantes, les agents des douanes procèdent alors à un interrogatoire
poussé. Les résultats seront connus dans plusieurs mois.