Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

Vous recherchez : "Surveillance" 3 résultats trouvés

PÉKIN - Chine
Après la reconnaissance...
Du 15 au 21 novembre 2018

Reconnaissance faciale, système de notation de la population, et...

JINAN - Chine
Big Brother s’invite dans la...
Du 11 au 17 Octobre 2017

usqu’où peut-on aller pour améliorer le vivre-ensemble ? La question...

SÃO PAULO – Brésil
Quand les espions du...
Du 24 au 30 novembre

On savait déjà que Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux sont...

10BRISBANE – Australie

Le cancer dépisté en moins de dix minutes grâce à un test sanguin

Santé

Dorénavant, un simple test de circulation sanguine pourrait suffire pour dépister le cancer. Selon la revue Nature Communications, des scientifiques de l’université du Queensland ont découvert qu’il existe un marqueur biologique universel du cancer, comparable à une signature, qui se retrouverait dans 90 % des cancers, appelé le « Methyslscape ». Une prise de sang puis l’analyse d’un fragment d’ADN permettraient de le détecter en moins de dix minutes. Des essais ont été menés avec succès sur des cas de cancer du sein, cancer de la prostate et cancer colorectal, y compris avec une faible quantité d’ADN cancéreux. En revanche, le test n’identifie pas le type de cancer. Peu onéreux, il pourrait toutefois grandement améliorer la prévention.

9TOKYO – Japon

Un chewing-gum « électrique » qui ne perd jamais son goût

Consommation

Oui, on peut innover dans l’industrie du chewing-gum ! D’après la revue New Scientist, des scientifiques japonais planchent sur la création d’un chewing-gum qui ne perdrait jamais son goût, même quand on le mâche pendant des heures. Leur « gomme à mâcher électrique » serait capable de générer dans la bouche une stimulation électrique appelée « effet piézoélectrique ». Il s’agit d’une très faible charge électrique permettant de perpétuer le goût du chewing-gum, et même de le changer, au contact de la gencive. Les premiers échantillons ont été testés au Japon il y a quelques mois. Mais leur goût n’a pas convaincu. Affaire à suivre…

8HEDONG – Chine

Quand les eaux usées deviennent du biogaz

Énergie

Devenue attractive grâce à un ambitieux programme de développement depuis le début des années 2000, la région du Xinjiang fait face à une urbanisation rapide avec pour conséquence une explosion de la demande en eau. Pour répondre à l’enjeu, le français Veolia, qui gère la station d’épuration de Hedong, située près de la capitale Ürümqi, a doté l’usine d’installations de méthanisation des boues, afin d’en réduire le volume et de transformer la matière organique en biogaz. Six « digesteurs » de boues génèrent près de 1 million de mètres cubes de biogaz par mois, acheminé vers les chaudières d’une usine qui produit de l’électricité et de la chaleur pour assurer les besoins du site. De quoi réduire 80 % des émissions de CO2 de la station d’épuration. Les boues sont aussi compostées afin de produire des fertilisants destinés à l’agriculture locale.

7DJIBOUTI – Djibouti

Tous les documents administratifs numérisés et biométriques

E-administration

Djibouti va-t-il devenir l’Estonie africaine ? Le pays a signé début décembre un contrat avec la société allemande Dermalog, pionnier dans les technologies de biométrie, pour numériser entièrement les documents administratifs et de l’état civil. Les cartes d’identité, actes de naissance, de mariage et de décès, les permis de conduire, les cartes grises et les visas vont devenir biométriques. Le contrat avec Dermalog prend également en compte le système ABIS de la police criminelle djiboutienne. Il s’agira d’une base de données où seront captés et enregistrés tous les casiers judiciaires de ressortissants djiboutiens, ainsi qu’une autre base de données biométriques qui permettra de renforcer la sécurité nationale.

6TEL-AVIV – Israël

Bientôt des voitures qui roulent à l’eau ?

Énergie

Après l’essence, l’eau ? Voilà qui devrait plaire aux « gilets jaunes ». La startup Electriq-Global a créé une nouvelle technologie de carburant, qui pourrait remplacer l’essence. Ce liquide se compose essentiellement d’hydrogène extrait de l’eau. Celui-ci réagit avec le système électrique de la voiture pour alimenter ses batteries. L’entreprise affirme que sa technologie à base d’hydrogène peut fournir une autonomie de 1 000 kilomètres par charge, soit davantage que ce que permettent les meilleures voitures électriques actuelles. En outre, le ravitaillement ne prendrait que cinq minutes et coûterait moitié moins cher qu’un plein d’essence sans plomb.

5STOCKHOLM – Suède

Grâce aux éoliennes, 12 ans d’avance sur la transition énergétique

Environnement

C’est officiel : la Suède est devenue en décembre le premier pays à achever sa transition énergétique. Et avec douze ans d’avance, puisque le gouvernement avait fixé son objectif initial à 2030. Un rapport de l’Association des producteurs éoliens suédois (SWEA) indique que la Suède dispose d’une capacité de production d’énergie « propre » de 18 térawatts-heure par an, grâce à 3 681 éoliennes réparties sur tout son territoire. L’implication du gouvernement et des groupes privés est saluée pour cette performance, qui devrait entraîner de surcroît une baisse des prix de l’énergie.

4SOPHIA ANTIPOLIS – France

Un algorithme capable de repérer le dopage des sportifs

Sports

La technologie va-t-elle mettre fin au dopage dans le sport ? C’est l’objectif de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), qui a travaillé avec le Laboratoire d’informatique, signaux et systèmes du CNRS, pour mettre au point un algorithme capable de repérer, grâce au big data, les athlètes dopés. Leur modèle informatique permet de détecter, sur la base des performances passées, des résultats anormaux qui trahiraient l’utilisation d’une technique dopante illicite. De quoi orienter la lutte antidopage vers les cas suspects plutôt que d’effectuer des contrôles annoncés ou inopinés. Chaque sportif a ainsi sa « courbe de performance » réalisée à partir de ses résultats. Son évolution est scrutée à la loupe pour détecter des variations suspectes, notamment en fin de carrière, si la courbe du coureur, censée décroître, reste à un niveau élevé.

3QUITO – Équateur

Découverte d’une guêpe qui « zombifie » des araignées

Biodiversité

La richesse de la faune amazonienne n’en finit pas d’étonner. Lors d’une mission de repérage, des zoologistes canadiens ont identifié une nouvelle espèce de guêpes de la famille des Zatypota, prédatrices d’araignées. Leur particularité ? Elles se comportent comme des gourous vis-à-vis de certaines araignées, qui deviennent leurs esclaves et travaillent à leur service. Ainsi, lorsque les guêpes réussissent à poser leurs oeufs sur des araignées Anelosimus eximius, connues pour leur sociabilité, celles-ci deviennent comme des zombies et se mettent à travailler pour leurs hôtes. Elles s’éloignent alors de leur colonie pour tisser des toiles destinées à protéger les oeufs jusqu’à ce qu’ils se transforment en guêpes… qui dévoreront parfois les araignées.

2CINCINNATI – États-Unis

Un capteur mesure le taux d’alcool dans le sang

Objets connectés

Après l’analyse de la fréquence cardiaque, le comptage du nombre de pas effectués ou des calories brûlées, voire la détection des chutes, les montres connectées de demain sauront peut-être aussi vous dire si vous avez trop bu pour conduire. Des chercheurs de l’université de Cincinnati ont développé un capteur capable d’analyser la transpiration, ce qui lui permet de déterminer quelle quantité d’alcool se trouve dans le sang. Pour l’instant, le dispositif se présente sous la forme d’un patch collé à la peau, qui prend une mesure toutes les 25 secondes. Il n’est pas encore intégrable dans une montre connectée, mais ce n’est qu’une question de temps, étant donné l’intérêt des constructeurs pour de nouveaux services qui pourraient faire décoller ce marché.

1CUPERTINO – États-Unis

Des coques-batteries pour prolonger la durée de vie des iPhones

Smartphones

Malgré les progrès des batteries, celles-ci se déchargent toujours en moins d’un jour, y compris pour les smartphones les plus récents, en raison de l’explosion de la consommation de données et l’inclusion de plus en plus de technologies dans les appareils. Pour prolonger l’autonomie des iPhones XS, XR et XS Max, qui font partie de ses derniers modèles, Apple pourrait proposer des coques-batteries, baptisées Smart Battery Case. Il s’agit de coques équipées d’une batterie additionnelle, selon le site 9to5Mac, toujours très bien informé sur les innovations de la marque à la Pomme. L’objet pourrait être disponible d’ici à la fin de l’année.