Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

Vous recherchez : "Mobilité" 3 résultats trouvés

BRUXELLES – Belgique
Bientôt des véhicules...
Du 15 au 21 novembre 2018

n n’en finit plus d’imaginer des solutions à la voiture individuelle. Le...

HONG KONG – Chine
CityGo Urban va-t-il tuer...
Du 19 au 25 octobre 2018

Rarement un projet de financement participatif a suscité autant de ferveur....

TOKYO - Japon
L’Air Free Concept, le pneu de...
Du 18 au 24 Octobre 2017

Regonfler les pneus des vélos, voire les remplacer quand ils se perforent, est...

10MELBOURNE – Australie

Une étiquette connectée à l’oreille des vaches

Agriculture

Le contrôle des vaches peut être fastidieux en Australie, où les champs s’étendent sur des milliers de kilomètres carrés. C’est pourquoi l’agence scientifique nationale CSIRO a conçu, avec la startup Ceres Tag, une étiquette auriculaire connectée. Créée pour durer toute la vie de l’animal, elle résiste aux intempéries et fonctionne grâce à un dispositif solaire intégré. Équipée d’une unité GPS, elle localise chaque bovin en permanence, ce qui permet aux éleveurs de savoir où se trouve précisément son cheptel et si l’un de ses membres s’est échappé ou a été volé. Un accéléromètre détecte d’éventuels mouvements inhabituels qui indiqueraient une maladie, une mise à bas ou des perturbations dans le troupeau, et notifie l’éleveur par courriel ou via une alerte smartphone. Ce système est destiné à remplacer la surveillance par véhicule tout-terrain, avion ou drone.

9TOKYO – Japon

Un robot basketteur plus fort que LeBron James

Robotique

Il peut mettre des paniers sans jamais en rater un seul, et ce quel que soit l’angle de tir adopté. Il ? Le robot basketteur CUE, conçu par 17 ingénieurs de Toyota durant leur temps libre. Inspiré du manga Slam Dunk, l’humanoïde a été spécialement conçu pour marquer des paniers au basket. Son intelligence artificielle nourrie au big data et ses capteurs de géolocalisation lui permettent de visualiser l’espace entre le panier et jusqu’à 3,6 m de distance, et de réaliser pas moins de 200 000 tirs différents avec une précision chirurgicale. Il a même remporté un concours de tirs face à des basketteurs professionnels de l’équipe de l’Alvark Tokyo. En revanche, il ne sait ni courir, ni défendre, ni marquer un 3 points, qui est lancé entre 6 et 7,30 m de distance. Du moins pour l’instant...

8PÉKIN - Chine

Le présentateur des infos est un avatar virtuel

Intelligence artificielle

Xinhua, l’agence de presse du gouvernement chinois, teste actuellement l’« ubérisation » des présentateurs télé. Car l’homme en costume cravate au regard impassible qui annonce les infos est en réalité l’avatar virtuel d’un journaliste. Il fonctionne grâce à un système d’intelligence artificielle qui lui permet d’intégrer les dépêches d’actualité puis de les restituer au public à l’aide d’une voix synthétique. Pour l’heure, ses mouvements restent saccadés, mais l’agence de presse se réjouit d’avoir créé un présentateur capable de travailler 24 heures sur 24 pour son site officiel et les réseaux sociaux, ce qui « réduit les coûts de production et augmente l’efficacité ».

7TEL-AVIV – Israël

Découverte d’un traitement prometteur contre l’autisme

Recherche

Des chercheurs de la Faculté de médecine et de l’École des neurosciences de l’université de Tel-Aviv ont mis au point un traitement qui, s’il était appliqué dès la naissance, permettrait aux autistes d’avoir un développement cognitif normal. Après avoir découvert le lien entre la déficience du gène ADNP et l’autisme, les chercheurs se sont aperçus que la protéine NAP « normalise » la mutation du gène ADNP, et qu’elle peut être reproduite grâce au séquençage génétique. Des souris traitées par injection quotidienne du segment NAP sous la forme d’un spray nasal dès la naissance montraient un comportement cognitif normal. La société israélienne Coronis Neurosciences développe un traitement préventif pour les humains, approuvé par l’autorité de santé américaine.

6PRAGUE - République tchèque

Des pneus recyclés pour insonoriser l’espace public

Economie circulaire

Chaque année dans le monde, 300 milliards de pneus seraient produits. Ce qui offre de belles opportunités aux malins qui souhaitent les recycler. La startup mmcité+ a eu l’idée de les transformer en parois antibruit, baptisées « Noba ». Quatre pneus sont nécessaires pour fabriquer 1 mètre carré de barrière à fixer le long des voies ferrées ou des infrastructures routières pour atténuer le son des véhicules. La startup a eu besoin de trois ans de recherche et développement et de 600 000 euros d’investissements pour mettre au point son matériau, qui ne coûte pas plus cher à l’achat que les panneaux habituels en aluminium ou en béton.

5INNSBRUCK - Autriche

Quand l’IA lit et retranscrit des textes anciens

Culture

L’exploitation des livres anciens reste difficile, car les ordinateurs ont du mal à lire les textes manuscrits. L’intelligence artificielle (IA) pourrait changer cela. Les Archives fédérales du Tyrol, qui possèdent des milliers de documents, dont des écrits officiels et des courriers manuscrits de grande valeur, ont confié leurs ouvrages au projet de recherche européen READ. Ses scientifiques ont conçu un système, le Transkribus, qui prend automatiquement en photo chaque page en haute résolution puis l’envoie à un logiciel doté d’IA. Celui-ci reconnaît le texte manuscrit, déchiffre les écritures complexes et les mises en page inhabituelles, puis les retranscrit numériquement. D’après ses concepteurs, Transkribus simplifie des tâches qui demandent des années de travail. Le logiciel est ouvert aux étudiants, aux chercheurs et aux archivistes.

4NANTES – France

Du magnésium pour des batteries plus écologiques

Environnement

Comment rendre les batteries au lithium-ion plus « vertes » sans nuire à leur performance ? Alors qu’elles sont de plus en plus utilisées (dans les smartphones, tablettes, voitures…), leur impact environnemental est très décrié à cause des métaux rares polluants nécessaires à leur fonctionnement, comme le nickel et le cobalt. Des chercheurs de l’université de Nantes et de l’université de Picardie ont réussi à obtenir des performances électriques similaires en utilisant des matériaux d’électrode organiques. Leur secret : remplacer 50 % de lithium par du magnésium. Un élément abondant dans la nature, peu cher et non toxique. Leur batterie dopée au magnésium affiche en outre une tension de 2,5 V, comparable aux batteries classiques. Il s’agit d’un record au niveau mondial pour une alternative dite « organique ».

3DIVO - Côte d’Ivoire

Une centrale électrique alimentée par des cabosses de cacao

Énergie

Rien ne se perd, tout se transforme. Pour répondre aux besoins en électricité en constante augmentation, la Côte d’Ivoire se tourne vers ses déchets. Le pays vient de lancer la construction de la première centrale électrique à biomasse, alimentée par les déchets issus de la production de cacao. Et pour cause : la Côte d’Ivoire abrite 35 % de la production mondiale, soit 1,4 million de tonnes de fèves récoltées par an, et cherche donc à valoriser les résidus, c’est-à-dire les cabosses vidées et les fèves inutilisables. D’un coût de 232 millions d’euros, piloté par la Société ivoirienne des énergies nouvelles, l’équipement devrait fonctionner en 2023 et permettre d’économiser 250 000 tonnes de CO2 chaque année.

2CAMBRIDGE – États-Unis

Un film transparent qui isole les fenêtres de la chaleur

Construction

D’après l’Agence internationale de l’énergie, la climatisation va plus que tripler ses besoins en électricité d’ici à 2050. Pour réduire son impact environnemental, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un film transparent qui rejette 70 % de la chaleur. Appliqué directement sur les fenêtres, ce film est composé d’un polymère thermochromique, dont les particules ressemblent à de fines gouttelettes. Lorsque la température dépasse 30 °C, celles-ci se vident de leur eau, ce qui permet à la fenêtre de bloquer les infrarouges, donc la chaleur. Des tests ont montré que ce dispositif peut faire baisser la température de 9 °C dans une pièce.

1BETHESDA - États-Unis

Un laser pour neutraliser les drones

Défense

Les armes laser comme dans Star Wars s’apprêtent à devenir réalité. La Marine américaine a signé un contrat de 120 millions d’euros avec l’entreprise Lockheed Martin Corp, spécialisée dans les systèmes de défense et de sécurité. Ensemble, elles travaillent à l’élaboration d’un laser baptisé « Helios », capable de suivre puis de détruire les petits objets aériens sans pilote comme les drones et les missiles, ainsi que les bateaux qui s’approchent d’un navire. D’abord lancé par un opérateur humain dès 2020, le système, doté d’une puissance de 60 à 150 kilowatts, devrait, à terme, être automatisé. Des caméras et des capteurs fourniront également de nouvelles données de surveillance, même à très grande distance.