Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

Vous recherchez : "Astronomie" 3 résultats trouvés

PÉKIN – CHINE
La Chine part à l’assaut des...
Du 10 au 16 mai 2019

Alors que des expéditions similaires ont été lancées par l’Europe, les...

DÉSERT D’ATACAMA – Chili
Des scientifiques découvrent le...
Du 28 septembre au 3 octobre 2018

Lorsqu’elles meurent, les étoiles émettent un flash avant d’exploser....

CERRO PARANAL – Chili
3 Découverte d’une planète...
Du 29 Novembre au 05 Décembre 2017

L’espace n’en finit plus de révéler, un à un, ses nombreux secrets. Un...

8TEL-AVIV – ISRAËL

L’IA pour la radiologie d’Aidoc à la conquête des hôpitaux

Intelligence artificielle

27 millions de dollars. C’est le montant de la dernière levée de fonds de la startup israélienne Aidoc, spécialisée dans l’intelligence artificielle pour l’imagerie médicale. Sa solution permet de détecter rapidement les anomalies difficiles à repérer à l’oeil nu, pour améliorer la rapidité du diagnostic et du traitement, notamment pour les cas les plus critiques. Aidoc est déjà déployé dans une centaine d’hôpitaux et a analysé plus d’un million de scanners. Elle prévoit prochainement d’adapter sa technologie à l’analyse des IRM.

7ÎLE DE LUÇON – PHILIPPINES

Homo luzonensis, une nouvelle espèce humaine

Paléontologie

Des chercheurs ont annoncé la découverte d’une nouvelle espèce humaine, baptisée Homo luzonensis, en analysant des restes fossiles appartenant à au moins trois individus trouvés dans la grotte de Callao, sur l’île de Luçon. Homo luzonensis vivait il y a plus de 50 000 ans, et aurait été un contemporain d’Homo sapiens, mais avec des caractéristiques primitives qui pourraient s’expliquer par l’endémisme insulaire, l’île de Luçon n’étant pas accessible à pied à cette époque. Pour les chercheurs, c’est le signe que l’évolution de l’espèce humaine n’est pas linéaire.

6PÉKIN – CHINE

La Chine part à l’assaut des astéroïdes

Astronomie

Alors que des expéditions similaires ont été lancées par l’Europe, les États-Unis et le Japon ces dernières années, la Chine part, elle aussi,à la conquête des astéroïdes. L’empire du Milieu a lancé le 18 avril une sonde à destination de 2016 H03, un minuscule corps céleste de 41 mètres de diamètre, situé à 5,2 millions de kilomètres de la Terre. La sonde devra rapporter des échantillons du sol de l’astéroïde. L’engin se séparera en deux parties lors du trajet retour : une capsule reviendra sur Terre avec la matière prélevée, tandis que l’autre se dirigera vers la comète 133P, distante de plus de 300 millions de kilomètres de notre planète.

5RIGA – LETTONIE

Des moulages imprimés en 3D pour remplacer les plâtres.

Impression 3D

Les plâtres lourds, qui grattent et sentent très vite mauvais, seront bientôt de l’histoire ancienne. Grâce à l’impression 3D, la startup CastPrint a créé des moulages sur mesure, légers et confortables pour protéger et soutenir les os brisés. Contrairement aux plâtres, ils peuvent être ôtés et remis facilement, ce qui permet de nettoyer la peau et de faciliter la rééducation. La startup a fourni son scanner 3D à sept cliniques privées en Lettonie.

4YAOUNDÉ – CAMEROUN

Caysti vulgarise le code informatique dans les langues locales

Digitalisation

Insuffler la passion de la technologie aux enfants, notamment aux filles, vaincre les stéréotypes de genre : avec sa startup Caysti, l’entrepreneure Arielle Kytio forme la prochaine génération de codeuses africaines. Caysti est un centre d’éveil technologique destiné aux 6-15 ans. Son logiciel abcCode apprend l’alphabet du code dans la langue native des enfants (français, haoussa ou wolof), plutôt que l’anglais qui représente une barrière infranchissable pour beaucoup. 6 000 jeunes ont déjà suivi cette formation depuis 2017. L’objectif est d’en former 100 000 d’ici à 2020.

3SURESNES – FRANCE

Succès de la première greffe d’utérus en France

Santé

Le 31 mars dernier, la première greffe d’utérus française a été réalisée à l’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine). Une femme de 34 ans, infertile, a reçu un don de sa mère de 57 ans, en vue d’une future grossesse. La patiente greffée est atteinte du syndrome de Rokitansky (MRKH), c’est-à-dire qu’elle n’est née sans utérus, qui touche une femme sur 4 500 à la naissance. Pratiquée depuis quelques années, la greffe d’utérus a déjà donné lieu à des naissances dans certains pays. Il s’agit d’une alternative expérimentale à l’adoption ou à la gestation pour autrui (GPA), interdite en France.

2BOGOTÁ – COLOMBIE

Le plus long bus du monde fera 26,8 mètres

Mobilité

Fini la propriété, place à l’usage. Alors que l’abonnement s’impose dans tous les secteurs (musique, TV, médias, informatique…), l’automobile ne fait pas exception. La société californienne Canoo se lancera en 2021 dans la vente par abonnement de quatre modèles de voitures électriques. « Il n’y a pas de date butoir. Vous pouvez vous abonner pour un mois ou pour dix ans », a expliqué le dirigeant de Canoo, Stefan Krause, au site The Verge. L’entreprise n’a pas dévoilé ses prix, mais le véhicule lifestyle proposera un design épuré, une empreinte carbone maîtrisée. À terme, le modèle économique consistera à vendre des véhicules autonomes sur abonnement, en facturant également le prix de différents services, notamment de divertissement.

1Los Angeles-Etats-Unis

Des volumes électriques disponibles sur abonnement

Automobile

Fini la propriété, place à l’usage. Alors que l’abonnement s’impose dans tous les secteurs (musique, TV, médias, informatique…), l’automobile ne fait pas exception. La société californienne Canoo se lancera en 2021 dans la vente par abonnement de quatre modèles de voitures électriques. « Il n’y a pas de date butoir. Vous pouvez vous abonner pour un mois ou pour dix ans », a expliqué le dirigeant de Canoo, Stefan Krause, au site The Verge. L’entreprise n’a pas dévoilé ses prix, mais le véhicule lifestyle proposera un design épuré, une empreinte carbone maîtrisée. À terme, le modèle économique consistera à vendre des véhicules autonomes sur abonnement, en facturant également le prix de différents services, notamment de divertissement.