Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

Vous recherchez : "Construction" 3 résultats trouvés

MARSEILLE – France
Une « cape d’invisibilité »...
Du 06 décembre au 12 décembre 2017

Et si les bâtiments publics – comme des écoles et des hôpitaux –,...

KASSEL – Allemagne
Du béton photovoltaïque dans...
Du 14 au 21 février

Toujours à la pointe dans les énergies vertes, les Allemands innovent encore...

KUALA LUMPUR – Malaisie
Des briques fabriquées à...
Du 15 au 21 décembre

Des chercheurs algériens et malaisiens de l’Université nationale Tenaga ont...

10TOKYO – Japon

iSpace, la startup qui promet la Lune aux entreprises

Espace

La pub est-elle partout ? Oui, et plus encore, puisqu’elle pourrait même s’installer sur la Lune. C’est le projet de la startup japonaise iSpace, qui vient de lever 90 millions de dollars pour deux missions spatiales : propulser un vaisseau dans l’orbite lunaire en 2019, puis y installer en 2020 des panneaux publicitaires, pour que les entreprises puissent diffuser des réclames qui s’afficheront ainsi par projection. « L’homme ne vise pas les étoiles pour devenir pauvre. Il est donc crucial d’établir une économie dans l’espace », justifie Takeski Hakamada, le patron d’iSpace. Car le véritable objectif de la startup est de sponsoriser sa conquête de la Lune. Elle voudrait y chercher de l’eau dès 2021 pour la coloniser à l’horizon 2040.

9SHANGHAI – Chine

Carrefour et Tencent ouvrent leur premier supermarché high tech

Grande distribution

Après Alibaba en Chine et Amazon à Seattle (États-Unis), le géant chinois Tencent, connu pour le réseau social WeChat qui rivalise avec Alibaba dans le e-commerce chinois, lance lui aussi son supermarché high tech. Il s’est pour cela associé à Carrefour, expert de la distribution. Le 20 mai a ouvert à Shanghai « Carrefour, le Marché » (en français dans le texte), un magasin connecté où les clients peuvent payer par reconnaissance faciale avec une technologie développée par Tencent. L’objectif : moderniser le commerce physique et y intégrer les outils numériques pour améliorer l’expérience client… et faire des économies de personnel.

8SHENZHEN – Chine

Les constructeurs en piste pour lancer le smartphone pliable

Téléphonie

Pour relancer les ventes de smartphones, les constructeurs tablent sur l’innovation et sont engagés dans une course de vitesse pour être le premier à commercialiser le smartphone pliable. À ce petit jeu, le chinois Huawei s’apprête à damer le pion à ses concurrents en lançant son modèle dès le mois de novembre. D’après la presse informatique sud-coréenne, le constructeur aurait passé commande d’écrans flexibles auprès de la branche composants de LG, LG Display. Oppo et LG espéreraient aussi sortir leur modèle avant la fin de l’année, tandis que Samsung compte lancer le sien en 2019 et qu’Apple serait prêt pour 2020.

7AFULA – Israël

Bonofill, la technologie qui fait repousser les os

Santé

Et si on donnait à vos os la capacité de se régénérer ? C’est ce qui a été réalisé par deux fois cette année au centre médical HaEmek d’Afula. La première transplantation a permis de faire repousser l’os du bras d’un patient. La seconde, l’os du tibia. À l’origine de cette prouesse : la startup israélienne Bonus Biogroup, qui a développé un système de croissance des tissus osseux pour les greffes. Sa méthode, baptisée Bonofill, permet de créer, dans un bioréacteur, des cellules osseuses et des cellules endothéliales (qui autorisent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins). Après la transplantation, elles continuent à se multiplier, stimulant la régénération osseuse.

6AISLINGEN – Allemagne

X100, le chauffe-eau solaire résistant et low cost

Énergie

La robustesse et le coût réduit sont essentiels pour populariser des outils respectueux de l’environnement dans les pays ensoleillés mais moins riches que l’Occident, comme l’Argentine ou l’Inde. L’entreprise X-100 a mis au point un chauffe-eau modulaire, résistant au gel, à la corrosion et capable de réduire de 80 % les dépenses en carburant conventionnel pour le chauffage et l’eau. La solution améliore les systèmes d’eau chaude solaires courants en utilisant des matériaux plastiques innovants qui durent vingt-cinq ans. Il existe actuellement des centaines d’installations X-Sol sur l’Altiplano argentin où les températures peuvent descendre régulièrement 20° C au-dessous de zéro.

5BUÉA – Cameroun

Une appli pour se tenir à distance des chauffards

Sécurité

D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les accidents de la route tuent plus que le paludisme au Cameroun. Et 80 % d’entre eux sont liés aux excès de vitesse sur des routes souvent en mauvais état. C’est pourquoi le jeune entrepreneur Achiri Arnold Nji a créé Traveler. Cette application mobile permet de surveiller en temps réel et à distance la vitesse d’un véhicule pour prédire et anticiper les accidents de la route. Un système GPS, couplé à du big data, contrôle à distance la vitesse, la trajectoire, les accélérations ou arrêts anormaux des véhicules aux alentours. En cas de danger, le conducteur est alerté. Les passagers peuvent aussi signaler toute conduite dangereuse ou panne via leur smartphone. En cas d’accident, le système alerte automatiquement les secours.

4TOULOUSE – France

Le parasol qui révolutionne la vie de l’estivant

Farniente

Ras-le-bol des parasols qui s’envolent et qui préservent mal des rayons ? Deux Toulousains ont inventé le parasol Leaf for life, dont la principale qualité est de s’appuyer sur un design innovant qui utilise la force du vent. Ses angles sont arrondis et son revêtement anti-UV protège du soleil tout en créant une zone d’ombre confortable. Un autre modèle, doté de panneaux solaires, permet aussi de recharger les téléphones portables, les glacières portatives ou les PC.

3NEWCASTLE – Royaume-Uni

Bientôt, des cornées humaines imprimées en 3D

Chirurgie

C’est un véritable exploit médical : au Royaume-Uni, des scientifiques de l’université de Newcastle sont parvenus à créer une cornée humaine en 3D à l’aide de cellules souches. En tant que couche externe de l’oeil humain, la cornée est la première courroie par laquelle passe la lumière. Chaque année, il en manque 800 en France pour couvrir les besoins de greffes, selon le syndicat national des ophtalmologistes de France. À travers le monde, il y aurait environ 10 millions de personnes ayant besoin d’une opération chirurgicale pour prévenir la cécité cornéenne. L’innovation des chercheurs de Newscastle permet de bio-imprimer les cornées en seulement dix minutes chacune, l’impression 3D permettant de produire une forme adaptée à l’oeil du patient. Une réponse crédible à l’actuelle pénurie.

2WASHINGTON – États-Unis

Un hélicoptère miniature pour explorer Mars en 2020

Espace

C’est la première fois que ce type d’engin va voyager hors de la Terre. L’agence spatiale américaine, la Nasa, a annoncé le 11 mai son intention d’expédier un hélicoptère miniature sur Mars. Il pèsera à peine 1,8 kg et son fuselage aura la taille d’une balle de base-ball. Il a vocation à voyager depuis la Terre avec le rover Mars 2020, un robot sur roues qui doit étudier l’habitabilité de la planète rouge, chercher des signes d’une vie ancienne et évaluer les ressources naturelles et les dangers pour de futurs explorateurs humains. L’hélicoptère permettra d’observer des zones inaccessibles depuis le sol.

1TORONTO – Canada

Un algorithme déjoue la reconnaissance faciale sur le Web

Intelligence artificielle

La reconnaissance faciale représente une intrusion dans la vie privée qui a interpellé des chercheurs de l’université de Toronto. Les scientifiques ont donc créé un « filtre de confidentialité », comme une cape d’invisibilité, capable de perturber le fonctionnement des systèmes de reconnaissance faciale utilisés par les réseaux sociaux comme Instagram et Facebook. L’algorithme repose sur deux réseaux neuronaux : l’un identifie les visages, le second sabote ce travail. Exemple : si le premier s’appuie sur le coin des yeux pour reconnaître un visage, le deuxième modifie cette partie de façon imperceptible à l’oeil nu mais suffisante pour faire échouer la reconnaissance. Cette méthode, appliquée à une base de données de 600 visages, a permis de faire passer le succès de la reconnaissance faciale de 100 % à… 0,5 %. L’équipe veut créer une application téléchargeable sur smartphone pour mettre leur technologie à la disposition du grand public.