Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 5 6 4 3 2 1
10MER DE ROSS

Un sanctuaire marin de plus de 1,55 million de kilomètres carrés va voir le jour

Biodiversité

L’accord signé vendredi 28 octobre à Hobart, en Australie, est historique. Destiné à protéger la zone immaculée de l’Antarctique, il va créer le plus grand sanctuaire marin du monde dans la mer de Ross. La zone protégée s’étendra sur plus de 1,55 million de kilomètres carrés, dont 1,12 million interdits à la pêche. L’océan Antarctique, qui représente 15 % de la surface des océans, abrite des écosystèmes exceptionnels, riches de plus de 10 000 espèces uniques mais menacées par le développement de la pêche et de la navigation.

9TOKYO – Japon

Un mini-robot pour développer l’instinct maternel

Robotique

Le Japon connaît la plus faible natalité au monde : 1,4 enfant par femme. Pour relever ce taux à 1,8 en 2025, le gouvernement peut compter sur son principal fleuron, Toyota. Le constructeur automobile a développé un robot baptisé Kirobo Mini. Sa particularité : il est tout petit (10 centimètres, 183 grammes), il cligne de ses grands yeux noirs, dodeline et agit de manière tellement « kawaii » (« adorable », en japonais) qu’il susciterait un instinct maternel à ses propriétaires. Doté d’intelligence artificielle et de reconnaissance faciale, d’une caméra et de capteurs, il agit comme le ferait un bébé, mais sans les aspects difficiles comme les pleurs et les couches. Il sera commercialisé en 2017.

8DUBAÏ – Émirats arabes unis

La plus haute tour du monde fera 1 000 mètres

Architecture

Les travaux viennent de débuter. Plus de trois ans seront nécessaires pour construire la Dubai Creek Harbor, une tour de 1 000 mètres de hauteur. Lors de son inauguration, en 2020, elle sera officiellement la plus haute tour du monde, loin devant la Burj Khalifa, un gratte-ciel lui aussi émirati, de 828 mètres. Conçue par l’architecte hispano- suisse Santiago Calatrava Valls, la tour sera dotée d’une plateforme d’observation, en plus de 18 à 20 étages qui accueilleront des restaurants et des hôtels. Coût estimé : 1 milliard de dollars (877 millions d’euros).

7ADDIS-ABEBA – Éthiopie

Des drones à l’attaque des mouches tsé-tsé

Epidémie

En Éthiopie, certaines maladies, comme la trypanosomiase – plus connue sous le nom de maladie du sommeil – ou le nagana – une maladie animale qui infecte les bovins –, sont transmises directement par les mouches tsé-tsé. Des milliers de nouveaux cas sont recensés tous les ans. Pour lutter contre la propagation, le projet Drones Against Tsetse, mené en collaboration avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), consiste à libérer chaque semaine 100 mouches mâles stériles par kilomètre carré, sur les zones à risque, afin de limiter la reproduction de l’espèce. Chaque vol de drone permettra de lâcher 5 000 mouches.

5BERLIN – Allemagne

Le Volocopter, transport de demain pour tous ?

Transports

Mi-drone, mi-hélicoptère, le Volocopter réussira-t-il à s’imposer comme un moyen de transport alternatif à la voiture pour les trajets courts hors ville ? C’est le pari de la startup allemande e-volo. Équipé de 18 hélices et totalement électrique, le Volocopter peut transporter jusqu’à quatre passagers et dispose, grâce à ses batteries, d’une capacité d’énergie qui lui procure vingtcinq minutes d’autonomie. Si la présence d’un conducteur est souhaitable, l’appareil est quasiment automatisé et le piloter relève « d’un jeu d’enfant », selon les concepteurs. L’équipe a reçu une autorisation de vol et espère commercialiser l’appareil en 2017.

6STOCKHOLM – Suède

Une application qui remplace la pilule

Contraception

La pilule est efficace à 99,5 %, mais elle est contraignante pour les femmes qui la prennent. Et si une autre méthode pouvait garantir la même sécurité, mais sans cet inconvénient ? C’est le défi que s’est lancé la physicienne des particules Elena Berglund. Connue pour avoir participé à la découverte du boson de Higgs, la scientifique s’est reconvertie en créant une application de contraception pour les femmes, baptisée Natural Cycles. Grâce à un algorithme basé sur la température corporelle, l’appli peut calculer le moment de l’ovulation et prédire les jours pendant lesquels il faut éviter le sexe non protégé. 10 000 personnes l’utilisent, moyennant un abonnement de 9 euros par mois. Le système est efficace à 99,5 %, comme la pilule.

4WARWICK – Royaume-Uni

Un casque de vélo doté d’une visière à réalité augmentée

Sécurité routière

Ce n’est encore qu’un concept, mais il est si génial qu’il a été récompensé par un Red Dot Design Award, un prestigieux prix de design. Baptisé Optic Helmet et imaginé par la société DCA, ce casque de vélo est pourvu d’une visière transparente rétractable, dont la fonction principale est d’afficher des informations en réalité augmentée. Il est ainsi possible de suivre un trajet GPS grâce à des points virtuels qui apparaissent sur la chaussée. Ou d’afficher sur un coin d’écran les images d’une caméra fixée à l’arrière du casque, qui permet de voir les angles morts. Les kilomètres parcourus, le rythme cardiaque et d’autres informations peuvent aussi être indiqués. Reste à lancer la conception de ce casque révolutionnaire…

3BATHURST – Canada

Apprendre à cultiver le cannabis à l’université

Insolite

Au Canada, où la consommation du cannabis à usage thérapeutique est légalisée, on commence à considérer sa plantation comme un enjeu économique. D’où l’idée de l’université communautaire de la province du Nouveau-Brunswick de créer un cours spécial. L’objectif : former des employés qualifiés pour répondre aux besoins de l’industrie, et ainsi créer 200 emplois dans la région. La légalisation de l’usage récréatif du cannabis est une promesse de l’actuel Premier ministre, Justin Trudeau, prévue pour 2017.

2CRESCENT DUNES – États-Unis

Une centrale solaire qui fournit de l’électricité à 1 million d’habitants

Énergie

C’est la plus grande centrale solaire du monde. Conçue par l’entreprise SolarReserve, sa première particularité est d’être thermodynamique, c’est-à-dire d’exploiter le rayonnement solaire à l’aide de miroirs, ce qui permet de porter des fluides à des températures très élevées et de produire de l’électricité à partir de vapeur d’eau. Sa deuxième originalité est de pouvoir produire de l’électricité 24 heures sur 24, grâce à sa technologie de stockage de chaleur. De quoi fournir de l’électricité à un million de personnes.

1PULLMAN – États-Unis

Quand l’iPhone sert à détecter les cancers

Prévention

Dépister plus de personnes, plus vite et de façon plus fiable : telle est la promesse d’un détecteur de cancers d’un nouveau genre. Créé par des chercheurs de l’université d’État de Washington, cet outil promet de « détecter en quelques secondes » les cancers du poumon, du sein, de la prostate ou du foie, tout simplement en utilisant son smartphone, transformé en laboratoire portable. Concrètement, il s’agit d’un spectromètre connecté, capable de détecter la présence d’interleukine-6 (IL-6), un biomarqueur connu de certains cancers. L’application peut analyser jusqu’à huit échantillons différents, poussant la fiabilité du diagnostic à 99 %. Après des tests en laboratoire, d’autres sont actuellement menés en conditions réelles.