Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 6 5 7 4 3 2 1
10Tokyo - Japon

Des boutons sans fil qui rendent tous les objets du quotidien intelligents

Smart home

Grâce à l’Internet des objets (IoT), il est possible d’intégrer de nombreux appareils connectés chez soi. Mais la plupart des objets du quotidien ne sont pas intelligents, et vous n’avez peut-être pas envie de les remplacer. D’où l’idée de la startup MESH, qui a mis au point des kits composés de plusieurs boutons sans fil. Pour rendre un objet intelligent, il suffit de lui coller un bouton et de se rendre sur une application dédiée pour lui assigner une action spécifique. Exemple : une balise sur la porte d’entrée peut être programmée pour allumer les lumières de la maison quand la porte s’ouvre. Le kit de quatre boutons coûte 177 euros.

9PÉKIN – Chine

Après le satellite, la Chine crée le premier radar quantique

Défense

Les investissements colossaux de l’ex-empire du Milieu dans la physique quantique paient. Après le premier satellite quantique, révélé fin août, des chercheurs ont développé le premier radar quantique, selon des sources officielles. Le dispositif profite de l’intrication quantique des photons pour fournir de meilleures capacités de détection que les systèmes radar classiques. De quoi détecter les armes les plus modernes, comme les derniers avions furtifs ou des armes utilisant des contre-mesures actives pour brouiller les radars ennemis. Testé mi-août, le système a pu détecter une cible à une distance de 100 km.

8JÉRUSALEM – Israël

Une canne électronique pour aveugles facile à manier

Handicap

Malgré les avancées en matière de détection d’obstacles et d’objets connectés, peu de cannes électroniques améliorent réellement le confort des malvoyants. Conçue par des chercheurs de l’université hébraïque de Jérusalem, EyeCane guide la personne à l’aide de vibrations et d’effets sonores. Des rayons infrarouges détectent les obstacles et évaluent leur distance. Léger (100 g), EyeCane dispose d’une autonomie d’une journée. Des tests ont montré que l’objet se maîtrise en cinq minutes et qu’il diminue les points de contact avec les murs par rapport à une canne classique. Prochaine étape : améliorer la fiabilité des infrarouges avant une commercialisation.

6LE CAP – Afrique du Sud

Ouverture de la première mosquée ouvertement gay d’Afrique

Religion

Même dans un pays officiellement tolérant – l’Afrique du Sud a légalisé le mariage gay en 2006 –, les homosexuels restent marginalisés au sein de la communauté musulmane, qui ne reconnaît pas leur orientation sexuelle. Depuis cinq ans, ils peuvent prier et communier en toute liberté dans la « mosquée ouverte », appelée aussi « mosquée du peuple », dirigée par Muhsin Hendricks, un imam homosexuel. Incendié en 2014, le bâtiment vient de rouvrir dans le quartier de Wynberg. Son objectif est de lancer une réflexion mondiale sur la place des homosexuels dans l’islam.

5STUTTGART – Allemagne

Les bâtiments vivants, futur de l’architecture ?

Architecture

Ferdinand Ludwig, un architecte et chercheur à l’université de Stuttgart, travaille sur un projet révolutionnaire : des constructions vivantes. Son rêve ? Faire fusionner plusieurs arbres, qui, à l’aide de structures métalliques en guise de tuteurs, donneront naissance à des bâtiments à la fois solides et naturels, après plusieurs années de croissance. En 2012, le premier bâtiment vivant, baptisé « le Cube », a été érigé à Stuttgart. Il se compose d’une structure en acier, à laquelle sont accrochés des récipients dans lesquels poussent environ 1 000 platanes. Avec le temps, ils ne formeront qu’un seul arbre. Il sera alors possible d’enlever les parties métalliques et l’édifice tiendra de lui-même.

7STOCKHOLM – Suède

Quand le livreur dépose les courses directement dans le réfrigérateur

E-commerce

Hier pour faire vos courses, vous deviez aller au supermarché. Aujourd’hui, vous pouvez vous faire livrer. Demain, les yaourts seront-ils directement rangés dans le frigo ? C’est l’objectif d’In fridge, un nouveau service de livraison à domicile, qui propose de déballer les produits et de les ranger directement dans le réfrigérateur et les placards. Lors de la commande, le client indique les moments où il sera absent. Puis PostNord, l’un des partenaires, effectue la livraison. Les livreurs entrent dans la maison grâce à un système de serrurerie intelligente et de clé numérique proposée par un autre partenaire, Glue. Dès que le livreur pénètre dans la maison et en sort, le client reçoit une notification. Puis le code de la serrure change. Un système original, qui exige d’être d’un naturel confiant et d’avoir une serrure connectée.

4LONDRES – Royaume-Uni

Sweatcoin, l’appli qui paie ses utilisateurs pour marcher

Sports

C’était le succès surprise de l’été sur l’App Store britannique. Et pour cause : Sweatcoin propose de payer ses utilisateurs pour chaque pas effectué. Les déplacements sont transformés en devises, qui peuvent être dépensées auprès des différentes marques partenaires de l’application. Celles-ci s’offrent de la publicité, tandis que les utilisateurs enchaînent les kilomètres pour obtenir un cours de yoga, des courses Uber, des chaussures, des iPhone ou des voyages. Sweatcoin est aussi disponible aux États-Unis, mais pas encore en France.

3SÃO PAULO – Brésil

Quand les espions du gouvernement s’infiltrent sur… Tinder

Surveillance

On savait déjà que Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux sont scrutés et utilisés par les services de renseignement. Désormais, les activistes devraient se méfier des sites et applications de rencontres. Au Brésil, les services de renseignement de l’armée ont empêché une manifestation d’extrême-gauche en s’infiltrant sur Tinder. Un agent a créé un faux compte pour séduire des militantes rebelles. L’une d’entre elles l’a intégré dans un groupe qui planifiait une grande manifestation, début septembre, contre le président par intérim Michel Temer. Mais les membres de ce groupe ont été arrêtés et emprisonnés quelques jours avant l’événement. La nouvelle méthode d’infiltration a été révélée par le site brésilien Ponte.org, qui défend les droits de l’homme.

2CAMBRIDGE – États-Unis

Détecter des mines antipersonnel grâce à des feuilles d’épinard

Déminage

Des plantes pour détecter les nombreuses mines antipersonnel enfouies sous la terre, il fallait y penser. Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un nouveau détecteur : des épinards génétiquement modifiés. Plutôt que d’envoyer des animaux, des hommes ou des drones coûteux pour repérer les mines, les chercheurs ont injecté des nanoparticules dans des feuilles d’épinards, plantés ensuite dans les zones à risque. Lorsque des nitroaromatiques – une substance chimique présente dans la plupart des mines – sont détectés dans le sol, les feuilles d’épinards émettent un signal fluorescent, lu par une caméra infrarouge liée à un ordinateur. Selon les chercheurs, le même système pourrait, à terme, détecter le TNT ou le gaz sarin.

1STANFORD – États-Unis

Un nouveau textile pour rester au frais

Nanotechnologie

« Si nous parvenons à rafraîchir les personnes plutôt que les bâtiments où elles vivent et travaillent, nous pourrions faire des économies d’énergie. » Yi Cui, professeur de sciences des matériaux à l’université de Stanford, pourrait avoir réussi un double exploit : garder les gens au frais quelle que soit la température extérieure et préserver l’environnement. Son nouveau textile, à base de matière plastique, permet à l’organisme de décharger la chaleur, tout en permettant l’évaporation de la sueur. Selon le professeur, ce tissu expérimental ouvre la voie à de nouvelles façons de refroidir ou de chauffer des objets sans recourir à des sources d’énergie extérieures.