Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10CANBERRA – Australie

Le contrôle de passeports bientôt remplacé par la reconnaissance faciale

Biométrie

Améliorer les contrôles aux frontières est une priorité pour les aéroports dans un climat de menace terroriste accrue. En Australie, le programme Seamless Traveler Initiative vise à automatiser et à rationaliser le contrôle en installant un système de reconnaissance faciale automatique. L’objectif : identifier rapidement les voyageurs inscrits sur les listes des personnes à surveiller. Un premier test sera organisé à l’aéroport de Canberra, en juillet, avec l’espoir de généraliser ce dispositif d’ici à 2020.

9TOKYO - Japon

Des bornes de rechargement de smartphones dans les bus

Ville

Qui ne s’est pas retrouvé avec une batterie de smartphone presque épuisée et sans prise de courant à proximité ? Au Japon, les citadins pourront bientôt profiter des trajets en bus pour recharger leur appareil. La ville de Tokyo mène actuellement un test après avoir installé cinq petites bornes de rechargement dans un bus en circulation. Ces appareils en libre-service se composent de plusieurs ports USB qui permettent à chacun d’y brancher son chargeur. Reste à savoir quand le dispositif sera déployé à plus grande échelle.

8SHENZHEN – Chine

La génétique pour retrouver le goût des tomates d’antan

Agriculture

Avec la nécessité de créer des variétés bien calibrées, fermes, résistantes aux maladies et de longue conservation, les tomates du commerce ont peu à peu perdu leur saveur d’antan. Et si demain, grâce à la génétique, on pouvait la leur restituer ? Des chercheurs internationaux venant de Chine, des États- Unis, d’Espagne et d’Israël se sont ainsi penchés sur la chimie et la génétique du goût. Ils ont réussi à identifier les allèles (forme variable d’un gène) nécessaires pour obtenir le goût de la tomate. L’objectif : produire, grâce à la génétique classique par croisements d’allèles, des tomates tout aussi résistantes mais bien plus savoureuses.

7DODOMA – Tanzanie

Sonder les Africains par SMS pour les enquêtes socio-économiques

Démographie

6HOD HASHARON – Israël

Lancement du premier smartphone à spectromètre intégré

Téléphonie

Au CES de Las Vegas, l’innovation a été décrite comme « une percée technologique mondiale ». La startup israélienne Consumer Physics s’apprête à commercialiser le smartphone Changhong H2, le premier au monde doté de sa technologie SCiO. Ce scanner infrarouge permet d’analyser instantanément la composition des objets et des corps, grâce à des capteurs intégrés qui interagissent avec les molécules vibrantes émises par l’objet et la lumière infrarouge projetée par le SCiO. De quoi décrypter la composition des aliments, des liquides, des médicaments ou encore de l’air. Pour l’heure, le smartphone est réservé au marché chinois.

5STOCKHOLM - Suède

Un système pour connecter les ambulances aux automobilistes

Secours

Lorsque les ambulances foncent en pleine ville pour venir en aide aux citoyens, elles sont parfois ralenties par des automobilistes peu réactifs, qui ne les entendent pas ou tardent à les laisser passer. D’où l’idée d’étudiants suédois de connecter les ambulances à l’autoradio des automobilistes. Quand les secours approchent, un message d’alerte est envoyé sur la bande FM des véhicules proches. Ce signal coupe le son de la radio, mais aussi celui du CD et même de la musique diffusée par Bluetooth sur le smartphone. Soutenu par l’Institut royal de technologie suédois, le dispositif, baptisé EVAM System, va être installé par la ville de Stockholm dans quelques ambulances d’ici au mois d’avril.

4ROTTERDAM – Pays-Bas

Un drone aquatique solaire qui engloutit les déchets

Pollution

L’essor des drones n’en est qu’à ses débuts. Aux Pays-Bas, l’entreprise RanMarine Technology vient de lancer le WasteShark, un drone aquatique de gestion des déchets. Aussi gros qu’une voiture, l’engin est conçu pour recueillir les détritus dans les rivières, les canaux et les ports. Grâce à des caméras et à des capteurs embarqués, il apprend en permanence de son environnement, ce qui lui permet de gagner en efficacité. Les ordures collectées sont envoyées aux entreprises partenaires de recyclage pour être traitées.

3ACCRA – Cameroun

AMoney, la startup qui combat l’exclusion financière des paysans africains

Fintech

Isolés dans les zones rurales sans accès à Internet, de nombreux paysans sont exclus car non bancarisés. Fabrice Alomo, un entrepreneur camerounais, a donc mis au point AMoney, une solution à destination des petits exploitants agricoles des zones rurales d’Afrique. Ce système de paiement fonctionne sans comptes bancaires, ni cartes de crédit, avec ou sans Internet. De quoi accéder aux services financiers numériques et permettre aux PME de sécuriser leurs revenus. Près de 10 000 exploitants agricoles l’utilisent.

2CAMBRIDGE - États-Unis

Un robot « mou » pour lutter contre l’insuffisance cardiaque

Robotique

Jusqu’à présent, les patients en attente d’une greffe cardiaque utilisaient une pompe, chargée d’éjecter le sang dans l’aorte ou dans l’artère pulmonaire. Mais cette solution comporte des risques, car le contact direct de la pompe avec le sang favorise la formation de caillots et leur migration dans le corps. Pour y remédier, des chercheurs en génie biomédical d’Harvard ont mis au point un muscle artificiel, un robot « mou » qui s’enroule autour du coeur et assiste l’organe dans son rôle de pompe. Souple comme un gant et modulable à souhait, il entoure la surface externe de la pointe du coeur et imite ses contractions musculaires pour aider les ventricules. Comme il n’entre pas en contact avec le sang, il évite aux patients de devoir prendre des anticoagulants. Il faudra néanmoins attendre avant de voir ce concept se transformer en véritable dispositif médical.

1BENTON – États-Unis

Une poubelle recycleuse et connectée qui produit de l’engrais

Environnement

Vous aimeriez recycler vos déchets alimentaires et végétaux, mais vous n’avez pas la place ou l’envie d’installer chez vous un compost ? La marque d’électroménager Whirlpool a créé une poubelle qui transforme en engrais les peaux de légumes, les restes alimentaires, et même les viandes et les produits laitiers. Le Zera Food Recycler peut stocker jusqu’à une semaine de déchets. Comme pour les composts, un petit bac situé sous la poubelle se charge de les changer en engrais lorsqu’on ajoute un additif composé de bicarbonate de soude et de noix de coco. Pour éviter les odeurs, la poubelle est équipée d’un filtre à charbon. Cerise sur le gâteau : une application dédiée permet d’activer la production d’engrais à distance et de prévenir lorsqu’il faut changer le filtre. La poubelle entrera en production en mars.