Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10SÉOUL – Corée du Sud

Bientôt des écrans de smartphone pliables pour Samsung ?

Téléphonie

Le géant sud-coréen de l’électronique ne va pas présenter son nouveau modèle Galaxy S8 au salon MWC de Barcelone, du 27 février au 2 mars prochains. En revanche, il dévoilera auprès d’un public sélectionné un prototype d’écran pliable, sorte de version moderne du téléphone à clapet des années 1990, avec un écran souple. Selon la presse sud-coréenne, l’écran – qui a fait l’objet d’un brevet déposé à la fin de 2016 – serait pliable en deux en son milieu. Samsung a déjà créé le premier écran courbé, celui du Galaxy Note Edge, mais n’a annoncé aucune date de commercialisation pour son smartphone à écran pliable.

9BALI - Indonésie

Avani Eco, la startup qui veut en finir avec les sacs plastiques

À force de voir les plages paradisiaques de Bali polluées par des bouteilles, boîtes et sacs plastiques en tout genre, Kevin Kumala, 32 ans, a décidé d’en finir avec le plastique. L’entrepreneur a donc fondé une société, Avani Eco, qui produit des sacs à base de manioc, des boîtes bio et des récipients à base de canne à sucre. Ces produits biodégradables ne génèrent aucun résidu toxique. Les sacs en manioc, qui se vendent très bien depuis 2015, se dissolvent aussi dans l’eau et peuvent même se boire. Environ trois tonnes de sacs sont fabriquées quotidiennement dans une usine locale et vendus à des entreprises, notamment des magasins et des groupes hôteliers à Bali et dans le reste de l’Indonésie.

8SHENZHEN - Chine

Des vaches OGM résistantes à la tuberculose

génétique

Le bétail génétiquement modifié pour mieux résister aux maladies : progrès ou dérive de la technologie ? Après le maïs OGM, des chercheurs chinois ont réussi à modifier génétiquement l’ADN d’embryons de vaches pour les rendre résistantes à la tuberculose bovine, une maladie transmissible à l’homme. Pour cela, ils ont doublé la présence du gène NRAMP1, qui sert justement à protéger les bovidés de cette maladie sans les immuniser complètement. Une prouesse réalisée grâce à une nouvelle technique de modification génétique baptisée CRISPR-Cas9, mieux connue sous le nom de « ciseaux à ADN » car elle permet de faire une coupe très précise entre des gènes pour en insérer d’autres.

7ISLAMABAD - Pakistan

SheSkills, la startup qui veut rendre la tech accessible aux femmes

Égalité des sexes

Les écosystèmes d’innovation se développent partout dans le monde. Mais au Pakistan et plus qu’ailleurs, les femmes peinent à s’y intégrer, d’autant plus que les moeurs conservatrices les empêchent parfois d’assister à des cours mixtes. Pour qu’elles puissent apprendre le code, le marketing digital ou encore le design, la startup SheSkills a lancé la première formation intensive en compétences numériques (digital skills bootcamp), essentiellement en ligne et destinée uniquement aux femmes pour les former aux métiers de la high-tech. Le programme est dirigé par un homme, Saad Hamid, qui souhaite encourager l’égalité des sexes dans son pays.

6LE CAP – Afrique du Sud

Plus besoin d’adresse pour se faire livrer des colis

E-commerce

Il n’est pas toujours pratique de se faire livrer un colis quand on doit bouger de chez soi ou qu’on ne peut donner l’adresse de son travail. La startup WumDrop vient donc de lancer le service Deliver 2 Me, qui permet de se faire livrer sans renseigner d’adresse précise. La startup utilise la géolocalisation du smartphone en temps réel. L’utilisateur choisit une heure de livraison et indique où il sera à ce moment. Mais s’il doit se déplacer, il lui suffit de modifier la localisation et le livreur se rendra à la nouvelle adresse. Grâce à la localisation en temps réel, le livreur peut ainsi savoir exactement où se trouve son client.

5BERLIN – Allemagne

Le revenu universel pour une minorité, grâce au « crowdfunding »

Société

Chaque mois, 74 Allemands touchent un revenu universel de 1 000 euros, à utiliser comme ils le souhaitent. Mais ce ne sont pas les pouvoirs publics qui financent cette expérimentation. C’est une association, Mein Grundeinkommen (mon revenu de base) grâce au financement participatif (crowdfunding). Le site propose aux internautes de donner de l’argent pour financer le revenu universel. Chaque fois que le plafond de 12 000 euros est atteint, une personne tirée au sort peut bénéficier d’un pécule de 1 000 euros par mois pendant un an. L’entreprise à but non lucratif emploie désormais vingt personnes et reçoit chaque mois près de 100 000 euros, dont la plupart viennent de donateurs réguliers (65 000 au total). En deux ans et demi, la plateforme a récolté plus d’un million d’euros.

4GENÈVE - Suisse

Un premier dialogue établi avec des patients paralysés

Informatique

Comment communiquer avec les personnes totalement paralysées ? Jusqu’à présent, c’était une énigme. Mais des chercheurs du centre Wyss à Genève ont réussi à communiquer, pour la première fois, avec ce type de patients. Grâce à une interface ordinateur-cerveau, ils ont pu mesurer les niveaux d’oxygène dans le cerveau, ce qui leur a permis de savoir si les patients, atteints de la maladie de Charcot ou sclérose latérale amyotrophique, répondaient « oui » ou « non » à une série de questions. « Les quatre patients testés étaient capables de répondre à des questions personnelles par la seule puissance de leur pensée », a souligné Niels Birbaumer, chercheur au Wyss Center. Un espoir pour la recherche médicale sur ce type de maladies.

3RIO DE JANEIRO - Brésil

Kompl, l’appli qui permet aux touristes de se perdre

Tourisme

Pour vraiment connaître un pays, son ambiance, ses habitants, il faut sortir des sentiers battus, ne pas s’arrêter aux « immanquables » des brochures de tourisme. Oui, mais comment se perdre en toute sécurité et dans des endroits intéressants ? Une solution peut être d’utiliser l’application Kompl. À mesure que les touristes s’approchent d’une destination, des informations sur d’autres lieux à proximité apparaissent sur l’écran, les encourageant à dériver de leur itinéraire pour découvrir des endroits imprévus et beaucoup moins connus. L’application fonctionne en ligne et hors ligne et est disponible dans 22 villes à travers le monde, dont Rome, New York, Tombouctou et Tokyo.

2BERKELEY – États-Unis

Du « cristal temporel » pour fabriquer les futurs ordinateurs quantiques

Science

C’est une toute nouvelle matière, créée par des scientifiques de l’Université de Berkeley, en Californie. À la différence du cristal classique, dont la structure atomique se répète dans l’espace, celle du cristal temporel, sorte de gelée qui tremble sans s’arrêter, se répète également dans le temps. Derrière cette découverte majeure se cache tout bonnement un nouvel état de la matière. Obtenus via une chaîne unidimensionnelle d’ions d’ytterbium (un métal rare) frappés avec deux lasers, ces cristaux d’une nouvelle ère pourraient être intégrés dans les ordinateurs quantiques du futur, d’après Berkeley.

1SAN FRANCISCO - États-Unis

Une carte sonore interactive de toutes les langues du monde

Culture

Envie d’écouter l’accent brésilien de la région de Tocantins, d’apprendre quelques mots de japonais ou de faire découvrir au monde votre accent du sud-ouest ? Il y a désormais un site pour faire tout cela. Créé par un ancien ingénieur de Microsoft et lancé début janvier, Localingual met à contribution les locuteurs de toutes les nationalités et leur propose d’enregistrer un message de leur choix, qui se retrouve alors sur une carte du monde consultable sur le site ou l’application dédiée. En quelques semaines, Localingual a attiré plus de 500 000 visiteurs, qui ont enregistré plus de 18 000 messages vocaux.