Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10PÉKIN - Chine

La reconnaissance faciale pour lutter contre le vol de papier toilette

Incivilités

On ne plaisante pas avec le vol de papier toilette dans les WC publics. Dans le très touristique site du Temple du Ciel, lieu de culte populaire situé au sud de Pékin, les dirigeants ont décidé de faire appel à la technologie de la reconnaissance faciale pour « modifier le comportement des visiteurs ». Partant du constat d’une « sévère déperdition » de papier toilette, ils ont alors installé un distributeur qui délivre le précieux sésame uniquement après que le visiteur se soit fait scanner les yeux. Et s’il lui en faut davantage, il devra patienter neuf minutes afin que la machine accepte de le resservir. Il n’y a pas de petites économies…

9TÉHÉRAN – Iran

Des toits en forme d’entonnoir pour rafraîchir les bâtiments

Smart-City

65 % du territoire iranien est situé en zone aride, où l’eau est une denrée rare et précieuse. D’où l’idée du cabinet d’architecture BMDesign, basé à Téhéran, de recouvrir une future école de toits d’un nouveau genre, en forme d’immenses entonnoirs. Baptisé Concave Roof, le dispositif se compose de deux vasques posées l’une sur l’autre. La première collecte l’eau de pluie, tandis que la seconde conserve cette eau et empêche son évaporation, ce qui refroidit le bâtiment.

8DETROIT DES DARDANELLES - Turquie

Le plus grand pont suspendu au monde reliera l’Europe et l’Asie d’ici à 2023

Architecture

La première pierre d’une nouvelle prouesse architecturale vient d’être posée. Il s’agit d’un pont suspendu, le plus grand au monde, qui reliera les mers Égée et Marmara, soit l’Europe et l’Asie, en passant au-dessus du détroit des Dardanelles, dans le nord-ouest du pays. La travée centrale de cet ouvrage spectaculaire mesurera 2 023 mètres, c’est-à-dire 32 mètres de plus que le pont suspendu japonais Akashi Kaikyo. Il comptera six voies de circulation et sera ouvert au public en 2023. Le coût est estimé à 2,5 milliards d’euros.

7TRONDHEIM - Norvège

Un fjord transformé en laboratoire pour bateaux autonomes

Transports

C’est la première fois qu’un tel endroit voit le jour. La Norvège a décidé de transformer le fjord de Trondheim, le troisième plus grand du pays, en une immense zone de test pour bateaux autonomes. Depuis peu, différentes entreprises du monde entier (Rolls-Royce, le groupe Kongsberg…), ainsi que des institutions scientifiques comme l’Institut technologique marine de la Norvège ou le Ocean Space Center, ont débuté leurs essais. L’objectif : tester les systèmes de navigation et de sécurité des navires autonomes, notamment leur capacité à éviter les collisions.

6MONTPELLIER – France

Thalatoo, le masque de plongée sousmarine de demain

Réalité virtuelle

Comment améliorer l’expérience de la plongée sous-marine ? La startup Thalatoo a trouvé une solution : en transformant le masque de plongée en écran sur lequel s’affichent, en réalité augmentée, toutes les informations nécessaires au plongeur. Grâce à un petit boîtier placé au-dessus du masque, l’explorateur des fonds sous-marins voit s’afficher en temps réel, dans son champ de vision, une boussole, le temps passé sous l’eau, le calcul des paliers, la température ou encore la profondeur. De quoi éviter les recours réguliers à la montre et se concentrer sur le spectacle. Bientôt, un capteur sans fil sur les bouteilles devrait permettre d’afficher la quantité d’air restante. Toujours en phase de test, le produit va faire l’objet d’une campagne de financement participatif d’ici la fin de l’année.

5DAKAR – Sénégal

Niokobok, l’e-commerce au service des diasporas

E-commerce

En 2015, 35 milliards de dollars ont été transférés sous la forme d’envoi d’argent par les Africains disséminés partout dans le monde, à destination de leurs proches restés au pays. Problème : les commissions peuvent parfois dépasser 10 % ou 15 % de la valeur du transfert… Pour faire des économies, la startup Niokobok propose aux diasporas de commander des produits alimentaires en ligne, et de les faire livrer directement auprès de leur famille au Sénégal. L’acheminement se fait en quarante-huit heures maximum. Une alternative au transfert d’argent qui séduit plusieurs milliers d’utilisateurs par mois.

4BUENOS AIRES – Argentine

Un chatbot dans les musées pour faire parler les oeuvres d’art

Culture

Les chatbots (logiciels dotés d’intelligence artificielle destinés à échanger avec l’utilisateur) vont-ils « ubériser » les audioguides ? Le Musée d’Art moderne de Buenos Aires en fait le pari. Depuis peu, l’institution a lancé son chatbot pour permettre à ses visiteurs de « converser » avec les oeuvres d’art. Il suffit de se connecter à Facebook Messenger puis, grâce à la géolocalisation, de poser des questions au tableau situé en face de vous. Celui-ci vous indiquera tout ce que vous voulez savoir sur sa création, l’artiste qui l’a réalisé et toutes les anecdotes qui vont avec.

3HALIFAX - Canada

On sait enfin pourquoi le Titanic va bientôt complètement disparaître

Biologie

Englouti dans les profondeurs de l’océan Atlantique depuis le 14 avril 1912, le Titanic est progressivement ravagé, au point que son épave devrait complètement disparaître dans les prochaines décennies. Mais cette désintégration n’est pas liée à l’usure du temps. Des chercheurs de l’Université Dalhousie ont découvert qu’il s’agit de l’oeuvre d’une nouvelle espèce de bactérie, qu’ils ont enfin réussi à identifier après vingt-six années de recherche. Baptisée Halomonas titanicae, et contrairement à d’autres formes de vie, celle-ci est capable de résister à la pression des grandes profondeurs ainsi qu’à leur obscurité, pour attaquer sans relâche la coque en fer de l’épave.

2CAMBRIDGE – États-Unis

Une appli pour tester la fertilité masculine

Santé

Un couple sur six a du mal à concevoir un enfant. Et dans 20 % à 30 % des cas, l’infertilité masculine en est la cause. Pour faciliter la détection des problèmes sans passer un test en laboratoire, qui dissuade beaucoup d’hommes, des chercheurs de l’université Harvard ont décidé de recourir au smartphone. Leur application utilise l’appareil photo, qu’elle transforme en microscope. Pour obtenir une analyse fiable à 98 %, il suffit de déposer un peu de semence sur une pipette jetable et de l’insérer dans un boîtier optique relié au smartphone. L’application active alors le mode vidéo et analyse les mouvements des spermatozoïdes. Les résultats s’affichent en cinq secondes, puis sont enregistrés pour les partager avec son médecin. Prochaine étape : la validation par les autorités compétentes, avant une mise sur le marché.

1PASADENA – États-Unis

Flippy, le robot qui cuisine dans les fast-foods

Robotique

il s’attendre à ne plus voir de cuisiniers s’affairer dans l’arrière-salle des fast-foods ? La startup californienne Miso Robotics a développé, pour la chaîne américaine CaliBurger, le premier robot cuisiner spécialisé dans la cuisson des hamburgers. Flippy – c’est son nom – est un assistant-cuisinier qui ne rate aucun steak. Grâce au deep learning (apprentissage en profondeur et en continu avec l’intelligence artificielle), ses capteurs et caméras analysent en temps réel la cuisson de la viande et adaptent la durée de la cuisson en fonction du type de sandwich demandé. Puis son bras articulé prend le steak, le dépose sur une tranche de pain, et appelle un membre de la brigade de cuisine pour qu’il termine la préparation. Le robot est en service depuis le mois de mars dans un restaurant CaliBurger et devrait effectuer d’autres tâches dans le futur.