Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10MELBOURNE – Australie

Une oreillette intelligente qui traduit les conversations

Intelligence artificielle

Voyager partout et parler à tous sans barrière de la langue : ce vieux fantasme est en train de devenir réalité. Une startup australienne a intégré Watson, l’intelligence artificielle d’IBM, dans une oreillette. Baptisé Translate One2One, l’objet peut ainsi traduire une conversation en quelques secondes, sans avoir besoin de wi-fi ni de Bluetooth. L’oreillette est déjà disponible en anglais, chinois, japonais, français, italien, allemand, espagnol, portugais et brésilien. Elle vise d’abord à faciliter la communication en entreprises entre filiales.

9SÉOUL - Corée du Sud

Des cartes électroniques pour remplacer les pièces de monnaie

Dématérialisation

Les pièces de monnaie vivent-elles leurs dernières années ? En Corée du Sud, où le paiement en liquide ne représente que 14 % du montant des transactions, l’État veut habituer progressivement les habitants à s’en passer complètement. Depuis le mois d’avril, certains magasins pilotes sont autorisés, lors d’un paiement en espèces, à rendre la monnaie sous forme électronique, en créditant l’argent sur une carte. L’expérimentation sera étendue à l’ensemble du pays en 2018, avec pour objectif une société totalement « cashless » en 2020. De quoi réduire l’économie informelle, économiser sur la logistique et sur la manipulation de monnaie et faire gagner 1,2 point de croissance au pays, selon un analyste coréen cité par le Financial Times.

8DAMAS - Syrie

FreeCom, l’application pour communiquer en plein chaos

Télécommunications

Réussir à communiquer dans les zones de guerre, dévastées par des catastrophes naturelles ou soumises à la censure est un immense défi. L’entrepreneur Abdul Rahman Alashraf a inventé un logiciel révolutionnaire, capable de transmettre des messages entre utilisateurs en l’absence d’une connexion internet. Les messages texte peuvent être chiffrés et envoyés sous la forme de séquences sonores encodées, un modèle de bips captés par les microphones des mobiles proches et transmis à d’autres au milieu d’une catastrophe. La nuit, des lumières clignotantes pourraient également être transmises à travers une zone ouverte, qu’un autre dispositif pourrait capturer et retransmettre. Les signaux Bluetooth seraient également enclenchés en cas de sinistre, en diffusant constamment des informations vitales à quiconque se trouvant à portée du réseau.

7LAUSANNE - Suisse

Une molécule anti-vieillissement dans… la grenade

Santé

Manger des fruits est bon pour la santé. Mais manger des grenades peut vous faire rajeunir. Enfin, pas exactement : le fruit dispose d’une molécule, l’urolithine A, dont les effets anti-vieillissement viennent d’être prouvés chez l’homme. Les chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi cette performance en transformant cette molécule avec des bactéries intestinales. Concrètement, des composés appelés « tanins ellagiques » et contenus dans la baie sont transformés (après ingestion) par les bactéries de l’intestin en urolithine A. La molécule améliore le bon nettoyage des mitochondries, c’est-à-dire la « mitophagie », qui s’altère avec le vieillissement, entraînant la faiblesse musculaire, la diminution de la masse musculaire ou encore des maladies métaboliques liées à l’âge.

6BARCELONE – Espagne

L’urne funéraire qui transforme les cendres en arbre

Fin de vie

Renaître de ses cendres… sous la forme d’un arbre. Un « après » poétique et rassurant que rend possible la startup Bios, fondée par deux frères barcelonais. Ces entrepreneurs ont créé une urne 100 % biodégradable, contenant les cendres du défunt dans le fond, et du terreau et la graine d’un arbre au-dessus, qui peut être un pin, un érable, un hêtre, un frêne ou un Ginkgo. Les cendres nourrissent la terre et aident l’arbre à pousser. L’urne coûte un peu moins de 150 euros et le pot d’incubation coûte aux alentours de 450 euros.

5KUMASI - Ghana

Quand la « blockchain » remplace le cadastre

Administration

Cela paraît une évidence : toute propriété doit être enregistrée afin de garantir la sûreté des transactions. Mais en Afrique, où 90 % des zones rurales ne sont pas répertoriées, savoir à qui appartient un bout de terre, et donc le transférer, reste un casse-tête. Sans compter les difficultés que rencontre l’État pour percevoir les taxes. Pour résoudre ce problème, l’ONG Bitland expérimente la création d’un registre de propriété transparent et infalsifiable en utilisant la technologie ultra-sécurisée de partage et de stockage des informations blockchain. Pour inscrire un terrain dans le cadastre virtuel, il suffit de remplir un formulaire, puis les données sont intégrées dans le système par Bitland. La startup développe un projet pilote à Kumasi, qui compte 2 millions d’habitants. Elle espère étendre son offre à tout le continent africain dans les cinq prochaines années.

4RIO DE JANEIRO - Brésil

Un «plugin » web qui dénonce les élus corrompus

Démocratie

Il n’y a pas de petite action pour lutter contre la corruption des élites. Au Brésil, le comparateur de prix ReclameAQUI a créé un plugin web, c’est-à-dire une extension qui s’installe sur le navigateur Google Chrome, très original. VigieAQUI, c’est son nom, surligne en violet les noms des élus corrompus quand ils apparaissent dans vos résultats de recherche. En passant la souris sur la couleur, il est possible de se renseigner sur le ou les affaires de corruption dans lesquelles ils sont empêtrés. Tous les politiques du pays ont été passés au crible. Une manière d’alerter l’opinion et faisant littéralement apparaître au grand jour la corruption. 14 000 personnes ont téléchargé le plugin en quelques jours.

3MONTRÉAL - Canada

Quand mon tee-shirt surveille ma santé

Corps connecté

Comment allez-vous, aujourd’hui ? Pour le savoir, demandez à votre tee-shirt. OMsignal est un débardeur intelligent qui vous fait un bilan de santé quotidien ou hebdomadaire. Ses biocapteurs mesurent votre rythme cardiaque, votre fréquence respiratoire et votre activité. Les données collectées sont transmises à une application qui établit des graphiques et statistiques sur votre santé. En cas de stress élevé ou d’une évolution anormale de vos signes vitaux, vous recevez une alerte vous incitant à consulter votre médecin. Les capteurs, placés juste en dessous de la poitrine, sont tissés dans la chemise pendant la fabrication. Des modèles hommes et femmes sont disponibles.

2CHICAGO – États-Unis

Mon pilote est une intelligence artificielle

Aéronautique

Après les voitures, les avions vont-ils aussi devenir autonomes grâce à une intelligence artificielle ? C’est le sens de l’Histoire pour le constructeur Boeing, qui vient d’annoncer son intention de réaliser le premier vol d’un avion sans pilote en 2018. L’avionneur a testé dès cet été ses algorithmes dans un simulateur de vol. Son objectif est de tester dès 2018 une « intelligence artificielle qui prendra des décisions comme un pilote ». L’objectif est que les avions sans pilotes soient au point d’ici à vingt ans.

1MILL VALLEY – États-Unis

La 3D au secours des récifs coralliens

Patrimoine

Menacés par la pollution, le changement climatique et la surpêche, les récifs coralliens ont désormais un allié de taille : la 3D. La Fondation d’Autodesk, le géant du développement de logiciels de design, soutient en effet depuis 2013 un biologiste marin, Sly Lee, dans un projet titanesque : la modélisation numérique des coraux. Un logiciel, ReMake, convertit en modèles 3D des images photographiées ou scannées, ce qui permet de mesurer surface, formes et couleurs des récifs. L’objectif est de créer une plateforme mondiale, alimentée de manière collaborative par les photos de la communauté des plongeurs, qui multiplierait le potentiel scientifique comme pédagogique de la démarche.