Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 1 6 5 4 3 2 1
10TAMA – Japon

Un robot candidat aux élections municipales

Intelligence artificielle

Voulez-vous être gouverné par une intelligence artificielle ? C’est ce qu’a voulu savoir Michihito Matsuda, candidat à l’élection municipale de Tama sous la forme d’un robot argenté féminin aux formes généreuses. L’homme de 44 ans espérait mettre en place une gouvernance algorithmique de la ville. « L’intelligence artificielle va changer Tama. Avec la naissance d’un “maire-IA”, nous allons conduire une politique impartiale et objective. Nous allons mettre rapidement en oeuvre des lois bien renseignées et avec un savoir-faire technique pour diriger la nouvelle génération », a expliqué le candidat sur Twitter. L’élection s’est tenue le 15 avril. L’IA a perdu, mais la candidature a engendré un débat sur l’IA en politique.

9BORNÉO – Indonésie

Les fourmis aussi ont l’esprit de sacrifice

Nature

Être kamikaze n’est pas techniquement contre-nature. Quinze espèces de fourmis dans le monde, dont une à peine découverte à Bornéo, baptisée Colobopsis explodens, pratiquent aussi l’acte de se faire exploser. À la différence près que les fourmis le font pour protéger leur colonie, lorsqu’elles se retrouvent en situation de danger. Face à un ennemi, la fourmi kamikaze peut décider de rompre son mur abdominal, ce qui libère un liquide collant et toxique en explosant. Cela s’appelle l’autothyse, ou suicide altruiste. L’espèce Colobopsis explodens est particulièrement prompte au sacrifice : il suffisait que les chercheurs s’approchent un peu trop pour qu’elles se suicident.

8PÉKIN – Chine

I Plane, l’avion hypersonique qui mettra Pékin à deux heures de New York

Aéronautique

La technologie raccourcit les distances à des niveaux inédits. Des chercheurs de l’Académie des sciences de Chine viennent de dévoiler le prototype d’un avion hypersonique pouvant atteindre une vitesse d’environ 8 500 km/h. Il faudrait ainsi deux heures pour faire Pékin-New York, contre quatorze heures actuellement. Baptisé I Plane, l’avion possède deux ailes courtes dirigées vers la partie avant et une troisième en forme de triangle sur le dessus. Ce design lui permet d’atteindre des vitesses de Mach 5 à Mach 7 (entre 6 100 et 8 600 km/h). I Plane marque l’entrée de la Chine dans la course à l’avion supersonique, où se distingue déjà Boeing.

1DUBAÏ – Émirats arabes unis

À Dubaï, on roule en cubes électriques et autonomes

Transports

Toujours à la pointe des innovations de la vie quotidienne, l’Autorité des routes et des transports de Dubaï a lancé la mise en circulation de deux bus électriques et autonomes dans la ville. Sans chauffeur, ces véhicules sont dotés d’une autonomie de 200 kilomètres. Leur design semble sorti d’un film de science-fiction : il s’agit de « pods », c’est-à-dire de cubes de métal et de verre, pouvant transporter jusqu’à six personnes. Petits, ils se faufilent partout et peuvent même faire demi-tour sur euxmêmes. On peut les commander directement depuis une application. Ils s’inscrivent dans le cadre du programme Dubaï Future Accelerators, qui vise à réduire de 25 % les transports en commun de la ville d’ici à 2050.

6PARIS – France

Un lave-linge conçu pour tourner éternellement

Electroménager

À l’heure où l’électroménager devient intelligent, la startup L’Increvable espère plutôt se faire une place au soleil en misant sur la durabilité. Son prototype de machine à laver est increvable, c’est-à-dire qu’elle ne tombera pas en panne au bout de neuf-dix ans comme c’est le cas aujourd’hui. Son secret : ses composants sont robustes, ni collés ni soudés entre eux. Ils sont donc démontables et remplaçables facilement et à l’envi. La machine est aussi conçue pour s’adapter aux usages et aux modes : elle est dotée d’un système de dosage automatique de la lessive et d’une façade amovible. Le coût de l’éternité : environ 1 000 euros, soit près de trois fois le prix moyen (380 euros). La commercialisation est prévue pour 2019.

5PORTSMOUTH – Royaume-Uni

Contre la pollution, une enzyme dévoreuse de plastiques

Il y a quelques années, des chercheurs japonais ont découvert par hasard l’existence de l’ideonella sakaiensis, une bactérie capable de « manger » le polytéréphtalate d’éthylène (PET), qui entre dans la composition de très nombreuses bouteilles en plastique. En travaillant sur le sujet, des scientifiques de l’université de Portsmouth et du laboratoire national des énergies renouvelables du ministère de l’Énergie américain ont non seulement réussi à lever le mystère de sa composition, mais ont aussi conçu une nouvelle enzyme, encore plus efficace pour désagréger les plastiques. L’objectif est désormais d’en améliorer les performances afin de pouvoir un jour l’utiliser dans un processus industriel de destruction des plastiques, si délétères pour l’environnement.

4BAMAKO – Mali

Lenali, le réseau social vocal et multilingue

Social Tech

Au Mali, le taux d’alphabétisation des adultes s’élève à peine à 33,07 %, d’après l’Unesco. Aussi, même si la plupart d’entre eux sont équipés d’un smartphone à bas coût et d’un accès à Internet mobile, ils sont limités dans leur communication avec le monde extérieur, car les réseaux sociaux et les messageries actuelles ne sont pas adaptés pour les utilisateurs ne maîtrisant pas l’écrit. L’entrepreneur Mamadou Gouro Sidibé a donc lancé l’application Lenali, accessible et utilisable entièrement par la voix et dans plusieurs langues, qu’il s’agisse du bambara, du soninké, du mooré, du wolof ou du français. Lenali est à la fois un réseau social comme Facebook et une messagerie électronique vocale, où l’on s’envoie des messages vocaux qui peuvent aller jusqu’à 59 secondes. Lancée en mars 2017, Lenali a été téléchargée 28 000 fois en un an et cherche actuellement des fonds pour se développer.

3PORTO – Portugal

On a découvert la protéine qui freine le vieillissement cellulaire

Biologie

À défaut de trouver un élixir de jouvence, des scientifiques portugais travaillent pour ralentir le vieillissement des cellules. Au cours d’une expérience sur des rongeurs, rapportée dans une thèse de l’université de Porto, ils sont parvenus à perturber le mécanisme responsable de la mitose, qui est un processus de division cellulaire, ce qui a conduit à un vieillissement prématuré, la progéria. En analysant les marqueurs du vieillissement, les chercheurs ont identifié le rôle de la protéine Forkhead box protein M1, qui est réprimée quand l’organisme vieillit. L’accroissement artificiel de cette protéine dans les cellules des personnes âgées a contribué à faire baisser les marqueurs du vieillissement. Les chercheurs espèrent désormais mettre au point des méthodes thérapeutiques.

2CAMBRIDGE – États-Unis

SoFi, le poisson-robot qui explore les océans incognito

Robotique

Les ingénieurs du laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont conçu une nouvelle merveille : SoFi, un poisson-robot tellement crédible qu’il se fond dans son environnement. Et pour cause : grâce à ses parties souples et déformables (ce qu’on appelle la robotique molle), SoFi ondule de la queue naturellement et nage littéralement comme un poisson dans l’eau, ce qui lui permet d’explorer les fonds marins sans déranger la faune. SoFi peut plonger jusqu’à 18 mètres de profondeur et se pilote par télécommande jusqu’à 21 mètres de distance. Des ondes sonores transmettent les instructions pour diriger le robot, qui peut prendre des photos et des vidéos en haute-définition. Et qui doit juste prendre garde à ne pas finir dans le ventre d’un requin.

1BABCOCK RANCH – États-Unis

Une ville nouvelle 100 % durable et high-tech

Urbanisme

Babcock Ranch, construite en Floride par l’ex-footballeur Syd Kitson reconverti en promoteur immobilier, se veut un « laboratoire vivant » de la ville du futur : verte, durable et à la pointe des innovations. Les premiers habitants ont emménagé au début de l’année. Quelque 340 000 panneaux solaires ont été installés pour produire 75 mégawatts d’électricité. Un minibus autonome 100 % électrique, développé par la société française Transdev, circule. Un restaurant s’approvisionne dans les fermes voisines, tandis que le système d’irrigation a été pensé pour réduire l’impact environnemental en rétablissant les voies d’écoulement naturelles. Le défi de cette ville, encore embryonnaire : s’étendre tout en conservant son exigence environnementale et technologique.