Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10TOKYO – Japon

Un ascenseur spatial en 2050 ?

Espace

Vieux rêve de science-fiction, l’ascenseur spatial sera-t-il une réalité dans trois décennies ? C’est l’objectif de l’entreprise japonaise Obayashi, qui a dévoilé de nouvelles avancées. Son appareil devrait s’étendre sur plus de 96 000 kilomètres et acheminer des personnes et des marchandises vers une station spatiale spécialement conçue à cet effet. Si le projet voit le jour, il pourrait faire voyager jusqu’à 30 personnes dans l’espace à bas prix, ce qui favoriserait l’émergence du tourisme spatial, en direction de la Lune notamment. Ce dispositif permettrait d’envoyer des vaisseaux depuis la station, économisant ainsi de grandes quantités de carburant aujourd’hui nécessaires pour dépasser la force gravitationnelle de la Terre.

9GUANGZHOU – Chine

Un zoo composé d’animaux… en réalité virtuelle

Réalité virtuelle

Le zoo de la ville de Guangzhou mise sur une expérience inédite pour satisfaire les clients de la zone « nouvelle génération » qui vient d’ouvrir. Sa spécificité ? Cet espace n’abrite aucun animal, mais on peut y voir toutes les espèces du monde, ou presque, grâce à la réalité virtuelle. Les visiteurs n’ont qu’à se coiffer d’un casque pour rencontrer la faune, admirer les animaux et plonger dans des environnements sauvages. Il est même possible d’utiliser son téléphone mobile pour faire apparaître des animaux et contrôler leurs mouvements. Une vingtaine de dispositifs robotiques ont été installés dans ce zoo virtuel. L’objectif des concepteurs est d’offrir une nouvelle forme d’interactions aux visiteurs et de les sensibiliser à la préservation de la faune.

8TEL-AVIV – Israël

Bientôt un médicament contre la maladie de Charcot ?

Santé

Avancée potentiellement révolutionnaire pour le traitement de la maladie neurodégénérative dite de Charcot. Des chercheurs de la Faculté de médecine de l’université de Tel-Aviv ont publié une étude dans la revue The Journal of Neuroscience, dans laquelle ils ouvrent une porte à l’élaboration d’un médicament. D’après eux, la destruction des neurones moteurs chez les patients atteints de sclérose latérale amyotrophique provient de toxines sécrétées par les muscles. Or les chercheurs ont trouvé une molécule capable d’inhiber les gènes produisant ces toxines et pourraient l’utiliser dans le cadre d’un médicament contre la maladie, voire contre d’autres maladies neurodégénératives comme Alzheimer et Parkinson.

7OSLO – Norvège

Un bateau autonome pour protéger les océans

Environnement

Véritable serpent de mer depuis les années 1980, le projet AutoNaut est relancé par l’Université norvégienne de sciences et de technologie, avec le soutien de l’État. Il s’agit d’un bateau autonome, dont le but est de surveiller la faune et la flore et de détecter la pêche illégale ou la pollution dissimulée. Capable de naviguer dans des endroits inaccessibles pour l’homme, l’engin se déplace en utilisant la force des vagues, qu’il transforme en énergie. Il est également recouvert de panneaux photovoltaïques, qui alimentent les outils de mesure présents à bord. Le bateau est contrôlable à distance et repérable en temps réel par satellite.

6BEAULIEU-SUR-MER – France

Des bateaux solaires sans permis et en libre-service

Tourisme

Envie de vous prélasser au large des côtes cet été pour fuir les plages bondées ? Si vous ne savez pas conduire un bateau, l’entreprise seaZen propose de louer des bateaux sans permis. Il suffit de passer une formation de prise en main pour ensuite pouvoir naviguer sur ces bateaux solaires, 100 % autonomes en énergie, qui ne font aucun bruit, ne nécessitent aucun carburant et n’émettent aucune odeur. Un système d’abonnement à l’année est possible pour les plus passionnés.

5AMSTERDAM - Pays-Bas

Knops, les bouchons d’oreilles dotés de « boutons volume »

Confort

Désagréable, énervant, voire dangereux pour la santé quand il est trop fort, le bruit est une nuisance parfois difficile à gérer. L’ingénieur Arjen de Jong a donc mis au point les Knops, des écouteurs nouvelle génération présentés comme des « boutons volume pour les oreilles ». Leur secret : ils possèdent quatre niveaux d’écoute. Le premier permet de tout entendre comme si vous ne portiez pas de bouchons, tandis que les trois autres réduisent le volume dans différents contextes : – 10 décibels (dB) pour diminuer les bruits d’une ville agitée, – 20 dB pour supporter un environnement très bruyant comme un concert par exemple, et silence total (– 30 dB) pour le quatrième. La startup a levé plus de 200 000 euros sur un site de financement participatif et va livrer ses clients à l’été 2018.

4ABIDJAN - Côte d’Ivoire

CinetPay, la plateforme de tous les opérateurs de « mobile money »

Fintech

Si la plupart des Africains n’ont pas de compte bancaire, la quasitotalité possède un téléphone mobile avec une prédilection pour le paiement mobile, ou mobile money. Il existe trois opérateurs phares en Côte d’Ivoire : Orange, MTN et Moov Money. Pour simplifier les usages, CinetPay a lancé en 2017 la première plateforme qui regroupe tous les opérateurs de mobile money sur une interface unique, afin de fluidifier la navigation d’un système à l’autre. Prochain objectif pour CinetPay : s’étendre aux autres pays d’Afrique et devenir l’interface de paiement mobile de référence.

3SAINT-DOMINGUE – République dominicaine

Le premier catalogue en ligne de plages géolocalisées

Tourisme

En 2017, la République dominicaine a accueilli 5,5 millions de touristes. Problème : l’immense majorité se concentre dans les zones de Bavaro, Punta Cana et La Romana, reconnues pour leurs superbes paysages, au détriment du reste du pays. Or il y a plus de 200 plages en République dominicaine. L’agence Sweet Memories et le gouvernement ont donc lancé un outil physique et digital de promotion pour attirer les touristes sur tout le territoire. Un site web permet de géolocaliser chaque plage et de s’y promener virtuellement, notamment via Google Maps et Google Earth, et de découvrir des photos, vidéos et informations sur chaque endroit. Les résultats sont spectaculaires : 90 % des nouveaux touristes séduits par cette initiative ont choisi une destination hors du « top 3 », contribuant ainsi au réveil économique des régions délaissées.

2MONTRÉAL - Canada

Le T-Rex se convertit à l’électrique

Automobile

C’était la star du Salon du véhicule électrique de Montréal, qui s’est tenu fin avril. La société Campagna Motors a présenté une variante électrique de son T-Rex, le célèbre bolide à trois roues. Très similaire au modèle classique, ce T-Rex est équipé d’une batterie de 26 kWh, lui permettant une autonomie d’environ 225 kilomètres. Grâce à deux moteurs électriques, il peut atteindre une vitesse de pointe de 180 km/h en 3,2 secondes. Il est donc plus rapide que le T-Rex à essence. Le bolide étant un prototype, l’entreprise n’a pas encore annoncé de prix ni de date de commercialisation.

1ARMONK – États-Unis

Un ordinateur de la taille d’un grain de riz

Informatique

1 x 1 millimètre. C’est la taille du plus petit ordinateur au monde, qui vient d’être créé par le géant américain IBM. Ce PC miniaturisé à l’extrême n’est pas plus gros qu’un grain de riz. Totalement autonome, il est équipé d’un processeur x86, comme on en voyait dans les années 1990, ce qui signifie qu’il n’est pas puissant du tout. Il est toutefois doté de mémoire vive, d’un photodétecteur et d’une cellule photovoltaïque pour l’alimentation. Le tout pour un coût de fabrication de… 10 centimes. À quoi sert-il ? Au-delà de la prouesse technique, cette « ancre cryptographique » servirait d’empreinte numérique et pourrait être intégrée à des produits pour mieux lutter contre la contrefaçon et la fraude, notamment dans le secteur pharmaceutique et la téléphonie. IBM indique que ces PC miniatures seront disponibles dans les 18 prochains mois sur des secteurs ciblés.