Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10TOKYO – Japon

Uniqlo remplace 90 % du personnel d’un entrepôt par des robots

Automatisation

La robotisation va certes entraîner la création de nombreuses activités et une redéfinition des compétences, mais son impact sur certains métiers existants est indéniable. Le détaillant japonais Uniqlo a ainsi remplacé 90 % du personnel de l’un de ses entrepôts à Tokyo par des robots co-conçus avec la société Daifuku. Les androïdes sont capables d’inspecter et de trier les vêtements livrés à l’entrepôt. Au moment de l’expédition, ils peuvent envelopper les produits placés sur un tapis roulant et y apposer des étiquettes. Et, bien sûr, ils travaillent 24 heures sur 24. Ces tâches étaient auparavant effectuées par des humains. L’objectif d’Uniqlo est d’automatiser ses entrepôts du monde entier, pour un coût de 900 millions de dollars.

9ZHUZHOU – Chine

Voici le premier train autonome… sans rails !

Transports

Encore une première mondiale pour la Chine dans le domaine de la ville intelligente de demain. Et celle-ci pourrait révolutionner les transports urbains. L’Autonomous Rail Rapid Transit est 100 % électrique et peut parcourir 25 kilomètres après une recharge de 10 minutes seulement. Autonome, il circule librement sur la route, comme un bus, jusqu’à 70 km/h. En effet, il n’a pas besoin de rails pour se déplacer : il suit des lignes en pointillés peintes sur la route grâce à des capteurs qui repèrent les signaux. Le train peut embarquer 307 personnes dans ses trois voitures, mais il est aussi adaptable, c’est-à-dire qu’on lui peut ajouter deux voitures supplémentaires en fonction du trafic. Il est actuellement testé dans la ville de Zhuzhou.

8JÉRUSALEM – Israël

Modli, la startup plébiscitée par les femmes de toutes les religions

E-commerce

Femmes religieuses du monde entier, unissez-vous autour de… la mode. La startup Modli, fondée en 2012, est devenue une référence du vêtement religieux. Sa fondatrice, Nava Brief-Fried, a créé une ligne de vêtements et de coiffures pour femmes qui concilie la mode avec le respect de commandements religieux. Pas de décolleté plongeant ou de dos nu, par exemple, mais une gamme de robes bien coupées, de foulards multicolores inspirés des dernières tendances et raccord avec la tsniout (la décence en hébreu). Plus surprenant : non seulement le site séduit les femmes juives, mais il est aussi plébiscité par des chrétiennes radicales, notamment américaines, et même des musulmanes de la péninsule arabique, ces dernières recevant leurs commandes via une chaîne logistique qui passe par l’Europe.

7Des ruches de robots pour étudier les abeilles

GRAZ – Autriche

Biodiversité

Les robots peuvent-ils contribuer à protéger les abeilles en apprenant à se comporter comme elles ? La question paraît saugrenue, mais c’est la théorie que testent en ce moment des chercheurs de l’université de Graz. Dans le cadre d’un programme européen, les scientifiques ont installé des ruches de robots, c’est-à-dire des panneaux de cire placés au-dessus d’un ensemble de petits robots équipés de capteurs. Grâce à des algorithmes inspirés du vivant, les robots envoient des stimuli physiques aux abeilles pour permettre aux chercheurs d’observer leurs réactions. Objectif : étudier comment elles enregistrent l’information, la traitent et la communiquent, afin de trouver des manières de les protéger contre les menaces.

6BERLIN - Allemagne

L’IA qui bloque la reconnaissance faciale dans les images

Vie privée

Avec l’émergence de la voiture autonome bardée de caméras ou des supermarchés sans caissiers, où le paiement se fera grâce à la reconnaissance faciale, il sera difficile de se promener incognito dans la ville de demain. Autant de données personnelles enregistrées sous forme d’images qui peuvent ensuite permettre de vous identifier sans votre consentement. Problème : concilier respect de la vie privée et développement des IA. La startup allemande Brighter AI a donc inventé un système qui permet de reconnaître un visage sans le pixelliser, tout en l’anonymisant. Concrètement, il ajoute aux images récoltées une couche de traitement qui vous attribue un visage générique le temps de la collecte. La startup a remporté le premier prix (100 000 dollars) au concours Inception organisé par la firme Nvidia.

5SACLAY - France

Bob, le mini lavevaisselle qui se pose sur le comptoir de l’évier

Electroménager

La vaisselle à la main ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir pour les célibataires. Pour pouvoir enfin jeter l’éponge, la startup Daan Technologies a conçu Bob, le lave-vaisselle le plus compact et le plus rapide au monde. Produit en Vendée et inspiré des lave-vaisselle professionnels, Bob propose un panier modulable pour maximiser son petit coffre (33 x 47 x 47 cm), qui tient sur n’importe quel comptoir d’évier. Bob est équipé d’un système d’ouverture automatique magnétique de la porte et d’un système de lavage des couverts par ultrasons. Conçu pour les studios, il lave la vaisselle d’une ou deux personnes en 20 minutes, et ne consomme que 0,35 kWh et trois litres d’eau par cycle. Actuellement en précommande pour 199 euros, il sera livré à partir de l’été 2019.

4LOMÉ – Togo

SOS System, le nouvel outil pour sauver des vies

Sécurité

Primée dans divers concours en Afrique et dans le monde, la startup Dashmake tente désormais de déployer son innovation : un système de gestion d’appels d’urgence qui permet de sauver des vies lors des accidents de la route. Et pour cause : 26 personnes en meurent chaque heure en Afrique, soit 400 par jour, en partie parce que les secours peinent à localiser les appels de détresse, manquent d’informations en temps réel sur le trafic, ou ne peuvent s’organiser de manière efficiente avec les hôpitaux. Pour y remédier, SOS System intègre une application mobile dotée de la géolocalisation : en cas d’accident, la victime ou un témoin peut donner l’alerte et recevoir des conseils pour aider, tout en prévenant les secours et les hôpitaux. La startup a aussi développé SOS Bracelet, gadget contenant des informations sur le groupe sanguin ou les antécédents médicaux du porteur. 150 000 personnes utilisent déjà l’appli SOS.

3WASHINGTON - États-Unis

Un gène responsable des troubles de l’érection ?

Sexualité

Et si les dysfonctionnements érectiles après 40 ans n’étaient pas liés au surpoids, au tabagisme ou à des problèmes hormonaux ? Des chercheurs américains viennent de publier dans la revue PNAS une étude dans laquelle ils expliquent avoir identifié une variation génétique chez les sujets atteints d’impuissance. En analysant les données de 36 649 patients californiens, ils ont détecté sur la chaîne de l’ADN que les hommes présentant une mutation d’un gène spécifique étaient deux fois plus touchés par la dysfonction érectile. Cette découverte pourrait expliquer pourquoi les traitements disponibles contre l’impuissance ne fonctionnent pas pour environ la moitié des hommes traités, et ouvrir la voie à de nouveaux traitements.

2PURDUE – États-Unis

Des immeubles plus résistants grâce à une pâte imprimée en 3D

Matériau

Comment rendre les bâtiments plus résistants aux catastrophes naturelles qui se multiplient sous l’effet du changement climatique ? En utilisant des pâtes de ciment imprimées en 3D, répondent des chercheurs américains de l’université de Purdue, dans l’Indiana. Alors que les matériaux à base de ciment, tels que le béton, se fissurent lorsqu’ils se déforment, la pâte de ciment créée par les chercheurs et imprimée en 3D durcit au fur et à mesure que le mur se fissure, le rendant plus solide. Leur pâte est inspirée des propriétés des coquilles des homards et des scarabées, qui résistent à de lourds impacts sans se briser.

1SUNNYVALE – États-Unis

Da Vinci, le robot chirurgien

Santé

La révolution de la médecine est en marche. La startup californienne Intuitive Surgical a présenté Da Vinci, une plateforme chirurgicale robotisée issue d’un transfert de technologie de la Nasa et de la Darpa, l’agence d’innovation du département américain de la Défense. Elle permet de réaliser des interventions lourdes de manière moins invasive, ce qui procure un réel bénéfice au patient ainsi qu’au chirurgien, qui opère dans des conditions plus confortables. Da Vinci se compose d’une console équipée d’un dispositif de vision en 3D et de deux petits joysticks avec lesquels le chirurgien effectue des gestes opératoires en position assise. Le patient est installé sur un chariot au-dessus duquel se trouvent des bras robotisés équipés d’une caméra endoscopique et de pinces articulées pour manipuler les instruments chirurgicaux. Ceux-ci reproduisent les gestes du praticien sans jamais trembler. Plus de 4 500 de ces robots sont installés dans le monde, dont 123 en France, et ont déjà réalisé plus de 5 millions d’opérations mini-invasives