Le tour du monde de l’innovation | Le tour du monde de l’innovation

Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10BRISBANE - Australie

Le Titanic reprendra la mer en 2022

Tourisme

Le Titanic II verra bien le jour. Il ne s’agit pas d’une suite au film mythique de James Cameron, mais du projet pharaonique du milliardaire australien Clive Palmer de construire une réplique exacte du célèbre bateau et de le lancer en mer. D’après Blue Star Line, la compagnie maritime qui gère sa construction, le Titanic II fendra l’océan en 2022. Il proposera une « expérience Titanic authentique, en offrant aux passagers un navire identique à celui d’origine ». Y compris les trois classes de voyageurs, et, bien sûr, sans Internet ni télévision. Cette réplique fera des allers-retours entre Southampton (Royaume-Uni) et New York, comme l’original… mais avec « des procédures de sécurité et des méthodes de navigation modernes, et la technologie du xxie siècle », rassure l’entreprise.

9KAGOSHIMA – Japon

Anxiété : oubliez le Valium, prenez plutôt de la lavande

Santé

Les mêmes vertus, sans les effets secondaires : qui aurait cru que la lavande serait aussi efficace que les anxiolytiques ? Cette découverte encourageante est le fruit d’une étude menée par des scientifiques de l’école de médecine de l’université de Kagoshima, au Japon. L’équipe s’est penchée sur les effets du linalol, un alcool naturel que l’on retrouve dans de nombreux végétaux, dont la lavande. Des tests sur les souris ont montré que l’inhalation de vapeurs de lavande stimule les récepteurs du cerveau sur lesquels agissent les anxiolytiques et aboutit au même effet, la réduction du stress, sans produire d’éventuels effets secondaires, comme les troubles de la mémoire ou du comportement, une dépendance psychique et physique, des maux de tête ou de la confusion. Une bonne nouvelle pour les anxieux, mais qui pourrait bien stresser l’industrie pharmaceutique.

8CHENGDU - Chine

Une lune artificielle pour éclairer la ville

Spatial

Comment réduire la facture d’électricité liée à l’éclairage public ? Chengdu, la capitale de la province de Sichuan, a trouvé une solution : lancer en orbite au-dessus de la ville un satellite artificiel capable de réfléchir la lumière du soleil. Située à 500 kilomètres de la Terre, contre 380 000 kilomètres pour la Lune, cette « lune artificielle » devrait être huit fois plus lumineuse, mais ne représentera qu’un cinquième de la puissance d’un éclairage urbain traditionnel. Autrement dit, elle permettrait d’y voir clair la nuit dans les rues, sans pour autant donner l’impression de vivre sous un néon. L’engin devrait fonctionner en 2020 et permettre d’économiser l’équivalent de 150 millions d’euros par an en électricité.

7TEL-AVIV – Israël

Un robot sans GPS inspiré de la chauve-souris

Deep Tech

Des chercheurs de l’université de Tel-Aviv ont construit le premier robot terrestre qui s’oriente par la détection de l’écho (écholocation), ce qui lui permet de se déplacer et de cartographier son environnement sans GPS et de manière autonome. Robat, c’est son nom, s’inspire de la chauve-souris. Il perçoit les fréquences ultrasoniques à l’aide d’un haut-parleur et les utilise pour s’orienter et se déplacer dans des lieux inconnus. Il repère aussi les objets dans l’espace et les identifie à l’aide d’un ordinateur intégré pour créer des cartes précises tout en évitant les obstacles. Les applications de cette technologie pourraient être précieuses dans les zones de guerre, pour l’aide aux victimes de catastrophes naturelles ou pour l’exploration spatiale.

6BUDAPEST– Hongrie

Un détecteur de mensonges intelligent aux postes-frontières

Sécurité

L’automatisation des métiers inclut également le contrôle aux frontières. Pour entrer en Europe, les voyageurs qui arriveront par la Hongrie, la Grèce et la Lettonie ne seront plus interrogés par des humains entraînés à décrypter le langage corporel, mais par des robots dotés d’intelligence artificielle. Fruit d’un projet européen, iBorderCtrl est un détecteur de mensonges capable d’évaluer l’honnêteté des réponses en analysant les micro-expressions du visage. Le logiciel mène l’interrogatoire et adapte ses questions selon la langue parlée, le genre ou l’origine ethnique des voyageurs. Ceux qui réussissent le test obtiennent un QR code qui leur permet de passer la frontière, les autres sont redirigés vers des agents humains. Une expérience de six mois sera lancée début 2019.

5GÖTEBORG – Suède

L’énergie des voitures du futur stockée dans les carrosseries ?

Automobile

Cette innovation pourrait diviser le poids des véhicules électriques par deux. Des chercheurs de l’université technologique de Chalmers, à Göteborg (Suède), ont réussi à stocker l’énergie des véhicules électriques dans la carrosserie. Comment ? En fabriquant cette dernière à partir de fibres de carbone. D’après les chercheurs, cette avancée permettrait de supprimer totalement la présence de batteries, qui sont aujourd’hui très lourdes et encombrantes. Néanmoins, cette solution n’est pas pour demain : trouver le bon équilibre entre la rigidité de la carrosserie et les caractéristiques électrochimiques nécessaires au stockage de l’énergie va demander quelques années de recherche supplémentaires.

4PARIS – France

Presdecheznous.fr, la carte collaborative pour consommer responsable

Ecologie

Plus de 10 000 acteurs locaux de la transition écologique, tous réunis sur la même carte collaborative. Le mouvement Colibris vient de publier sur le Web, en partenariat avec le Marché citoyen et Open Atlas, une carte qui regroupe tous les acteurs du « vivre et consommer responsable », c’est-à-dire les magasins bio, les Amap, les écoles alternatives, les éco-habitats, les initiatives de vente directe au consommateur… Le site permet d’effectuer une recherche par thématique (alimentation, mobilité, éducation, cosmétiques…) et même par produit (viande, légumes, jouets…) et de géolocaliser les résultats près de chez soi. Chaque utilisateur peut enrichir la carte en donnant un avis, en signalant une nouvelle adresse ou en corrigeant une erreur.

3MINIMA – Burkina Faso

63 petites villes raccordées à l’énergie solaire

Développement

Le gouvernement du Burkina Faso vient de lancer les travaux du projet d’éco-électrification dynamique dans le nord et le centre du pays. Financé à hauteur de 9 milliards de francs CFA (13,7 millions d’euros), il vise l’électrification de 63 localités regroupant au total quelque 100 000 habitants. Ce projet doit également permettre à 2 millions de personnes d’améliorer leur accès à l’eau potable par l’utilisation de centrales solaires photovoltaïques. Ainsi, ce sont 12 centrales qui devraient être construites. L’électrification de ces régions périurbaines ou rurales devrait en outre booster le développement économique et améliorer la santé publique.

2MIAMI GARDENS – États-Unis

« Follow JC Go », le « Pokémon Go » des catholiques

Jeux vidéo

La transformation numérique de l’Église catholique passe aussi par la gamification pour impliquer les jeunes fidèles. Le Vatican a lancé un jeu sur mobiles, Follow JC Go (« Suis Jésus-Christ Go »), très largement inspiré du phénomène Pokémon Go. Pas question ici d’attraper des Pokémon dans la rue grâce à la réalité augmentée, mais de retrouver des personnages de la Bible ou des saints. Lorsque les joueurs « capturent » une des grandes figures de la chrétienté, ils doivent répondre à des questions en rapport avec le livre saint. À plusieurs moments dans le jeu, Follow JC Go propose des temps de prière ou incite à faire des dons à des oeuvres de charité. L’appli a été développée par la fondation Ramon Pané à l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse, qui se tiendront au Panama en janvier 2019.

1PITTSBURGH – États-Unis

Une IA qui peut faire dire n’importe quoi à n’importe qui

Intelligence artificielle

La technologie va-t-elle trop loin ? À l’avenir, on ne pourra même plus croire ce que l’on voit dans une vidéo. Une équipe de chercheurs de l’université Carnegie-Mellon (Pennsylvanie) a mis au point une intelligence artificielle capable de transférer automatiquement le visage d’une personne sur une autre, en tenant compte de ses expressions et de ses mouvements de tête… Si la performance mérite d’être soulevée, cette innovation pose des problèmes éthiques et moraux, car elle permet de faire dire n’importe quoi à n’importe qui. Cela pourrait se révéler une arme redoutable pour manipuler l’opinion avec de fausses vidéos virales, notamment lors de campagnes électorales.