Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10DÉTROIT DE BÉRING – Russie

Le projet fou d’une route qui relie l’Eurasie à l’Amérique

Thèmes - Transports

Rejoindre depuis l’Asie le continent américain en train ou en voiture, impossible ? Peut-être pas dans quelques décennies. Le président des chemins de fers russes Vladimir Yakunin vient de dévoiler un grand projet ferroviaire et routier baptisé Trans-Eurasian Belt Development. L’objectif : relier la Russie à l’Alaska par le rail et la route via le détroit de Béring, qui sépare les deux continents de seulement 82 km à son point le plus court. Selon Vladimir Yakunin, le projet devra être « international et basé sur des technologies avant-gardistes » en raison des conditions climatiques spécifiques. À suivre… S. R.

9QINGDAO – Chine

Le tramway écolo qui ne recrache que de l’eau

Environnement - Thèmes

Alors que la pollution est un problème quotidien en Chine, aux proportions de plus en plus inquiétantes, des scientifiques ont mis au point le premier tramway à hydrogène du monde. Ce nouveau type de locomotive se recharge en trois minutes et génère assez de puissance pour parcourir près de 100 km à une vitesse de 70 km/h, tout en transportant 400 passagers. Encore mieux : il ne recrache que de l’eau. L’hydrogène est stocké dans des réservoirs avant d’être transformé en électricité grâce à des systèmes de propulsion et de chauffage alimentés par des piles combustibles. Au final, ce tramway serait plus rapide et plus durable que les modèles actuels. S. R.

8JAIPUR – Inde

Un carnet de santé numérique sous forme de pendentif

Santé - Thèmes

Chaque année, plus d’1,5 million d’enfants indiens meurent à cause de maladies qui auraient pu être évitées par la vaccination. D’où la création, à l’initiative de l’ONG Seva Mandir, d’un carnet de santé numérique, qui prend la forme d’un pendentif accroché à un collier sur le cou de l’enfant. Une application dédiée sur smartphone permet au médecin de lire en quelques secondes, via Bluetooth, les informations sur l’état de santé et les vaccinations de l’enfant, puis de le mettre à jour. Les données sont sauvegardées dans le nuage informatique et la mère reçoit par SMS les avis de rappels de vaccins. Actuellement en développement, cet outil sera mis en service d’ici à quelques mois auprès de 4 000 enfants. S. R.

7MOSSOUL – Irak

Un musée virtuel pour sauver les oeuvres détruites

Patrimoine - Thèmes

Début mars, l’État islamique avait diffusé une vidéo révélant la destruction du musée de Mossoul, notamment de ses oeuvres assyriennes et hellénistiques d’une valeur inestimable. Un choc pour de nombreux historiens et archéologues du monde entier. Pour lutter contre ce massacre du patrimoine, une plateforme, baptisée Project Mossoul, vient de voir le jour. Il s’agit de reconstituer le musée de manière virtuelle en créant des copies numériques des oeuvres détruites. Les concepteurs, qui travaillent en lien avec la direction du musée, ont lancé un appel en ligne pour récupérer tous les documents (photographies, images numérisées) utiles à la restauration de ce patrimoine. Beaucoup d’historiens et d’archéologues se sont portés volontaires pour identifier et regrouper les données. Les premiers résultats ne se sont pas fait attendre : le fameux lion de Mossoul a déjà été partiellement reconstitué en 3D. S. R.

6DODOMA – Tanzanie

Des kits solaires pour remplacer la bougie

Thèmes - Énergie

Le projet devrait changer la vie d’une partie des Tanzaniens. Alors que plus de 80 % de la population s’éclaire toujours au kérosène et aux bougies, le gouvernement a décidé d’équiper un million de foyers en « kits solaires » d’ici à 2017. Créé par l’entreprise américaine Off Grid Electric, ce dispositif se compose de petits panneaux solaires et de batteries. Il permet à l’utilisateur d’éclairer une petite maison, de charger un téléphone portable et de regarder la télévision. L’électricité est facturée avec un forfait que le consommateur paie avec son téléphone portable. S. R.

5PRAGUE – Rép. tchèque

Optimiser la gestion de l’eau pour mieux la sauvegarder

Smart-City - Thèmes

L’une des plus anciennes capitales d’Europe s’est transformée en ‘smart city’. A Prague, la gestion de l’eau potable est accomplie de manière intelligente. Grâce à l’infrastructure SWiM, les moindres détails de la distribution de 114,5 millions de mètres cubes d’eau sont accessibles depuis une salle de contrôle digne d’un film de science-fiction. Les interventions sont pratiquées en un temps record, les gaspillages réduits au minimum, la qualité de l’eau est maintenue optimale. Bonus : la population peut s’informer en temps réel. En optimisant ainsi la gestion de l’eau, Prague participe à la sauvegarde d’un bien précieux.

En savoir +
4HAMBOURG – Allemagne

Une peinture spéciale « anti-pipi » sur les murs

Insolite - Thèmes

Habiter dans un quartier très touristique, comme Sankt Pauli à Hambourg et ses 20 millions de visiteurs annuels, peut devenir désagréable pour les riverains. Excédés par l’urine des fêtards sur leurs murs, les habitants ont riposté en enduisant des pans entiers de murs d’une peinture hydrophobe. Ainsi, l’urine « rebondit » sur le mur pour finir directement sur les chaussures du fêtard. Une solution radicale, chère (500 euros pour une surface de 6 m2) mais efficace selon le collectif des riverains. S. R.

3LONDRES – Royaume-Uni

Le bois, un matériau du futur ?

Architecture - Thèmes

Situé au 24, Murray Grove, à Londres, le Stadthaus est unique en son genre. Cet immeuble de huit étages est construit en bois, du sol au plafond, en passant par les cages d’ascenseur et d’escalier. Inauguré en 2009, il est alors l’édifice en bois le plus haut du monde. Il sera vite dépassé par le Forté à Melbourne en 2012 et le Barents à Kirkenes en 2014. Selon l’architecte Michael Green, le lamellé-collé permettrait de construire des immeubles de 10 à 30 étages. Cela consiste à assembler des lamelles de bois avec de la colle et permet d’obtenir de très grandes pièces aussi solides que le béton renforcé. La fabrication du bois consomme moins d’énergie et génère moins de déchets. Renouvelable et local, ce matériau est capable de piéger le carbone, même après que l’arbre a été abattu. Longtemps considéré comme un matériau du passé, le bois pourrait bien façonner nos métropoles de demain.

En savoir +
2MANAUS – Brésil

Une tour géante au coeur de l’Amazonie

Climat - Thèmes

Défigurer la forêt pour mesurer l’effet du réchauffement climatique sur la biodiversité : tel est le paradoxe du projet Atto (Amazonian tall tower observatory). Conduit par une équipe de chercheurs brésiliens et allemands, ce projet de 8,4 millions d’euros vise à construire une tour high-tech géante de 325 m de haut. Elle sera chargée d’analyser la quantité de gaz à effet de serre, les flux de chaleur, les déplacements des masses d’air humides et la quantité d’aérosols présents dans notre atmosphère. L’objectif : mieux cerner le rôle de la forêt amazonienne et comment se comporte ce « poumon » de la Terre dans un contexte de réchauffement climatique. S. R.

1TEHACHAPI – États-Unis

Des gouttes dans les yeux pour voir dans la nuit noire

Biochimie - Thèmes

Voir dans la nuit comme en plein jour… Un fantasme devenu réalité grâce à une équipe de biochimistes américains. Les chercheurs affirment avoir mis au point une solution oculaire à base de Chlorin e6 (Ce6), une sorte de chlorophylle que l’on trouve chez certains poissons d’eau profonde. Après l’avoir testée sur un membre de leur équipe, ils ont injecté 50 microlitres de Ce6 dans les rétines de plusieurs volontaires. Avec pour effet de noircir les yeux, mais de permettre au bout de deux heures de voir très nettement en pleine forêt jusqu’à 50 mètres de distance. Selon le rapport du groupe, le liquide n’a fait effet que quelques heures, mais il pourrait, après quelques améliorations, se révéler un outil précieux pour les secours et les militaires en opération de nuit. S. R.