Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10SYDNEY – Australie

Booodl, l’appli qui vous trouve tout ce que vous voulez à proximité

Commerce - Thèmes

Faciliter le shopping grâce à une application. L’application Booodl, qui ambitionne de réduire les barrières entre le commerce physique et numérique, permet à chacun de créer sa liste d’achats sur son téléphone. Lorsque le client se balade dans une rue et qu’un des produits de sa liste se trouve à proximité, l’application lui envoie une notification qui indique le magasin dans lequel il se trouve et le chemin pour y accéder. Booodl propose aussi d’ajouter des produits à son panier selon ses centres d’intérêt. 1 400 magasins se sont pris au jeu. S. R.

9JIUJIANG – Chine

Un robot-professeur qui enseigne à l’université

Androïde - Thèmes

L’université Jiujiang, située dans l’est de la province de Jiangxi, vient de mettre au point son propre robot-professeur. Xiaomei, c’est son nom, ressemble à s’y méprendre à une poupée Barbie dotée de la parole. Elle a été conçue en seulement un mois par les chercheurs de l’université. Selon le journal Chinanews, qui a assisté à une démonstration devant des étudiants, Xiaomei est capable de donner un cours et de converser avec ses élèves… quoique de manière très basique. Pas idéal, donc, pour la pédagogie. Reste à savoir si les robots-profs seront capables à l’avenir d’interagir avec les étudiants, car la transmission des connaissances ne se réduit pas à la transmission des informations… S. R.

8GAYA – Inde

Une banque coopérative créée par et pour les plus pauvres

Banque - Thèmes

Dans la ville de Gaya, les exclus du système bancaire ont pris les choses en main. Pour avoir eux aussi accès au crédit à des taux raisonnables, ils ont monté leur propre banque. Contrairement aux banques classiques, ils peuvent ouvrir un compte, même sans preuve d’identité. Soutenue par la State Society for Ultra Poor and Social Welfare, la Mangala Bank fournit aux citoyens défavorisés une sécurité financière en période de crise, en leur permettant d’épargner à hauteur de 20 roupies (0,28 euro) par semaine. En cas de coup dur, la banque leur propose des prêts d’urgence, remboursables le mois suivant, avec des intérêts de 2 à 5 % maximum. S. R.

7TEL AVIV – Israël

Phree, le stylo connecté pour écrire sur n’importe quel support

Numérique - Thèmes

Vous recevez un appel en pleine rue et vous devez prendre des notes ? Sortez votre stylet Phree et écrivez sur le mur, sur le dos de la personne qui vous accompagne ou même « dans l’air » si vous portez un casque de réalité virtuelle Oculus. Grâce à la technologie de l’interférométrie laser, les mouvements du stylo sont captés et transmis à une puce, qui les transfère ensuite à un appareil mobile grâce au Bluetooth. Le stylo peut aussi transmettre ce que vous écrivez sur Viber, Office, OneNote, Acrobat ou Google Handwriting Keyboard. La startup a levé 300 000 dollars en moins d’une semaine sur Kickstarter. Commercialisation prévue pour mars 2016. S. R.

6OSLO – Norvège

Une « autoroute à abeilles » qui traverse la ville

Ecologie - Thèmes

Alors que les abeilles et les bourdons sont menacés partout dans le monde, y compris dans le nord de l’Europe, la capitale norvégienne vient d’inaugurer la première autoroute à butineuses du monde. Il s’agit d’un long corridor qui traverse la ville de part en part. Tous les 250 mètres, des stations de pollinisation attendent les abeilles et les bourdons. L’objectif : encourager la reproduction de ces insectes menacés et développer la nature en ville. Le projet a été porté par la ville d’Oslo et l’organisation Oslo Garden Society. Une autre association, Biby, a, quant à elle, développé une application qui permet de repérer en temps réel les zones où les abeilles manquent de nourriture, pour encourager les citoyens à créer une nouvelle station de ravitaillement, sur son balcon ou son toit. S. R.

5LONDRES – Royaume-Uni

Le Desolenator : de l’eau grâce au soleil

Thèmes - Énergie

William Janssen veut assurer un accès durable à l’eau potable à des millions de personnes à travers le monde. Pour cela, il a imaginé le Desolenator, un purificateur d’eau à énergie solaire. Grâce à ses panneaux photovoltaïques, le Desolenator convertit les rayons du soleil en électricité. Mais il absorbe également la chaleur apportée par le rayonnement solaire. L’eau est chauffée à 90 °C avant d’être portée à ébullition grâce à l’électricité générée par les panneaux. La vapeur produite est récupérée dans un réservoir et condensée. L’eau est alors prête à être consommée ! L’avantage du Desolenator, c’est qu’il permet de produire de l’eau douce sans électricité. Là où les populations n’ont pas accès à l’eau potable, elles n’ont souvent pas accès au courant non plus. Selon son inventeur, le Desolenator est capable de purifier jusqu’à 15 litres d’eau par jour.

En savoir +
4LEEDS – Royaume-Uni

Xeros, la machine à laver sans eau

Eau - Thèmes

Pour chaque lavage, une machine efficace énergétiquement consomme entre 40 et 90 litres d’eau. Xeros, elle, ne nécessite qu’une tasse d’eau ! Mise au point par des chercheurs de la faculté de design de l’université de Leeds, en Angleterre, Xeros permettrait d’économiser 80 % d’eau, 50 % d’énergie et 50 % de lessive par rapport à une machine standard. Dans le tambour, des milliers de granules de plastique remplacent l’eau. Agissant comme des éponges, elles absorbent la saleté et éliminent tout type de taches à basse température. Pour une charge de 25 kg de vêtements, Xeros nécessite 50 kg de polymère, soit environ 1,5 million de ces petites billes ! Rassurez-vous, elles seront réutilisées une centaine de fois. Mieux, les anciens granules sont recyclés par l’entreprise Xeros qui les distribue, par exemple, à des constructeurs automobiles.

En savoir +
3DAKAR – Sénégal

« Minute Actu », l’appli pour informer la jeunesse

Médias - Thèmes

Fournir l’essentiel de l’actualité culturelle et sportive en une petite vidéo d’une minute tous les jours : tel est le principe de « Minute Actu », une application créée par trois journalistes sénégalais, vainqueurs du « hackathon » de Dakar début juin. L’application s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans, de plus en plus équipés de smartphones mais peu informés. Elle vise à fournir un résumé de l’actualité en une vidéo dynamique et pédagogique. Le système, toujours en développement, devrait être accessible dans quelques mois et adapté à tous les systèmes d’exploitation. S. R.

2SAO PAULO – Brésil

Le Skin Book, le livre en peau synthétique pour que les tatoueurs s’entraînent

Formation - Thèmes

Jusqu’à présent, les apprentis tatoueurs n’avaient pas le droit à l’erreur. Certains s’entraînent sur eux-mêmes ou sur des pommes de terre, ce qui n’est pas idéal. Bientôt, ils pourront parfaire leur art en s’exerçant sur le Skin Book, un livre qui imite à la perfection la texture de la peau. Conçu par l’agence de pub brésilienne Lew’Lara/TBWA, chaque page de ce livre reproduit le toucher de la peau humaine sur différentes parties du corps : main, omoplate, cou, torse, pied, ventre… Un outil révolutionnaire, bien que pas encore commercialisé, qui pourrait aussi s’utiliser pour créer un portfolio à destination des clients. S. R.

1CLEVELAND – États-Unis

Des smartphones rechargés par leurs propres ondes radio

Thèmes - Téléphonie

Des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio ont réussi à mettre au point un système de récupération d’énergie qui prolonge de 30 % l’autonomie d’un smartphone. Une performance rendue possible en collectant une partie des ondes radio émises par le téléphone, qui sont ensuite réutilisées pour produire du courant continu et ainsi alimenter la batterie. « Lorsque nous communiquons avec une antenne relais ou un routeur wi-fi, beaucoup d’énergie est gaspillée. Nous en recyclons une partie pour la restituer à la batterie », explique le professeur Chen, qui a mené les travaux. Un premier pas vers le smartphone autorechargeable. S. R.