Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10WELLINGTON – Nouvelle-Zélande

Un réseau social de géolocalisation d’animaux disparus

Bien-être - Thèmes

Vous avez perdu votre chien dans la ville ? Pas de panique, quelqu’un va le retrouver pour vous. Pedigree Found utilise le réseau mondial de Google pour diffuser des photos des animaux égarés. Il suffit de s’inscrire et de donner une photo de l’animal, accompagnée de ses signes distinctifs. Si vous le perdez, vous le notifiez et l’application envoie une alerte aux autres membres situés à proximité de l’endroit où vous avez vu l’animal pour la dernière fois. Si un autre membre le repère, il le signale, ce qui vous permet de le récupérer. Autre fonction : si un animal a l’air perdu, un système de reconnaissance faciale peut indiquer s’il fait partie de la base de données. S. R.

9LUOYANG – Chine

Un drone anti-triche pour surveiller les examens

Thèmes - Université

Face à la triche, le centre d’examen de Luoyang, où se tient chaque année l’un des concours les plus difficiles du pays, qui répartit les meilleurs étudiants dans les universités les plus prestigieuses, a sorti l’artillerie lourde : un drone spécial anti-triche. Car les étudiants, prêts à tout pour intégrer les grandes écoles, sont passés maîtres dans l’art de la triche. Depuis quelques années, ils développent un système très difficile à détecter : ils prennent une photo du sujet, l’envoient à un complice à l’extérieur, et celui-ci communique les réponses via une oreillette miniature. Le drone, fourni par l’autorité de la radio de Luoyang, patrouille au-dessus de la salle pour détecter les ondes. Une fois le tricheur identifié, il le signale aux surveillants, qui peuvent ainsi l’appréhender. De quoi dissuader les fraudeurs… ou les inciter à mettre au point un nouveau système. S. R.

8NAIROBI – Kénya

iShamba, le numéro d’urgence des agriculteurs

Agriculture - Thèmes

Dans certains pays africains, l’un des principaux obstacles au développement de l’agriculture est le manque d’information, à la fois sur la météo, l’état du marché et les bonnes pratiques pour améliorer le rendement. L’ONG iShamba a donc créé un service d’assistance téléphonique. Pour compenser les éventuelles faiblesses de la couverture réseau, le service envoie tous les jours, par SMS, des informations telles que les prévisions météo ou l’évolution des prix du marché local pour leurs cultures. Des experts répondent aussi aux demandes des agriculteurs au cas par cas, soit par SMS, soit via un centre d’appels établi à Nairobi. Les conseils sont donnés en anglais, en swahili ou dans l’une des quatre langues régionales, pour 80 shillings kényans par mois (0,80 €) S. R.

7GOUSH ETZION – Israël

Un rabbin crée les premiers sextoys casher

Insolite - Thèmes

Selon la loi juive, une femme peut demander le divorce si elle n’est pas satisfaite sexuellement par son mari. Pour aider les couples « licites » (c’est-à-dire hétérosexuels et mariés) à vivre une sexualité épanouie, le rabbin orthodoxe Natan Alexander s’est lancé dans la vente de sextoys casher. Son site bebetter2gether.com (mieux vivre ensemble) propose des vibromasseurs, boules de geisha, anneaux péniens et autres lubrifiants dans le respect de la Halakha (la loi juive). Concrètement, le rabbin ne commercialise pas de préservatifs ni d’objet destiné à des pratiques sexuelles non permises. Les emballages des produits et le site sont épurés de toute image indécente et propos vulgaires. S. R.

6LUANDA – Angola

Quand le mobile permet l’accès à l’eau dans les bidonvilles

Eau - Thèmes

La croissance de l’Angola a conduit à l’explosion de la capitale, Luanda, qui ne dispose pas encore d’infrastructures pour absorber une hausse de 7 % par an de sa population. En conséquence, les musseques (bidonvilles) se multiplient, et avec eux les problèmes d’accès à l’eau. Les puits publics sont en effet rares et fonctionnent de manière erratique, ce qui a créé un important marché gris. Pour résoudre ce problème, la GSMA, qui réunit les grands acteurs du mobile, a équipé les gardiens des puits publics de téléphones grâce auxquels ils peuvent indiquer si leur point d’eau est ouvert et fonctionne. Chaque puits s’affiche alors sur une carte accessible par les habitants sur leurs mobiles, ce qui permet de mieux gérer les flux. Dans un pays où l’eau peut représenter jusqu’au quart du budget d’une famille, cette innovation a permis de diviser jusqu’à dix fois le prix du litre !

5ORKANGER – Norvège

Des capteurs sous-marins pour surveiller les oléoducs

Pétrole - Thèmes

Les catastrophes pétrolières, très néfastes pour le milieu naturel, poussent les compagnies à renforcer la sécurité de leurs installations. Le groupe de recherche norvégien Sintef a inventé les SmartPipes, des capteurs à placer sur les oléoducs sous-marins. Disposés tous les 24 mètres au niveau des courroies, ils sont capables de transmettre des données en temps réel sur l’état du tube, notamment la tension, la température, les vibrations et l’épaisseur. L’électronique est dissimulée dans une couche de polypropylène couvrant le tuyau d’acier. Une manière d’améliorer l’inspection des oléoducs sous-marins, qui se pratique habituellement… tous les cinq ans. S. R.

4PÉROU, BRÉSIL, NICARAGUA, ETC.

Le café, une boisson riche en énergie !

Déchets - Thèmes

En 2010, UTZ Certified, la plus importante ONG de certification de la filière caféière, lance le programme Energy from Coffee Wastewater. Objectif : utiliser les eaux polluées des fermes de café pour produire de l’énergie. La technique est la suivante : faire circuler les eaux de lavage du café dans un biodigesteur, un réacteur qui utilise des déjections animales pour produire du gaz. Les bactéries vont se nourrir de la pulpe sucrée contenue dans le liquide souillé… et produire du méthane. Cette réaction biologique, non contente d’épurer les eaux, génère de l’énergie que les fermiers peuvent utiliser au quotidien, de la cuisine au chauffage. Dans les exploitations équipées, le dispositif a également contribué à réduire la quantité d’eau employée pour laver les fruits. En quatre ans, l’association UTZ a ainsi équipé de générateurs de biogaz 19 fermes en Amérique centrale et du Sud.

3MONTRÉAL – Canada

Vers un Skype de la réalité virtuelle ?

Communications - Thèmes

Sera-t-il bientôt possible d’interagir avec quelqu’un situé au bout du monde tout en ayant l’impression qu’il est en face de soi, juste en portant un masque de réalité virtuelle ? C’est l’objectif du projet Posture Platform. Cette plateforme de téléprésence immersive utilise le masque de réalité virtuelle Oculus Rift et trois Kinect, des périphériques initialement créés pour contrôler des jeux vidéo sans utiliser de manette. Les Kinect capturent la silhouette et les gestes et les transposent dans un environnement virtuel, où chacun dispose d’un avatar. Grâce à Internet, une autre personne équipée du même dispositif peut rejoindre le même environnement virtuel. Le projet est toujours en développement. S. R.

2TROY – États-Unis

Désinfecter la maison par l’éclairage

Hygiène - Thèmes

Et si vous pouviez avoir une maison désinfectée en permanence, sans rien faire ? Vital Vio, une startup américaine, a mis au point le premier système de désinfection par l’éclairage pour le grand public. Leur lampe, qui prend la forme d’un plafonnier doté de plusieurs diodes LED, peut tuer 90 % des microbes et bactéries d’une pièce en une heure et 99 % en une journée, grâce à l’action de ses rayons spécifiques du spectre bleu. À la différence de la désinfection aux rayons ultraviolets pratiquée par les hôpitaux, les lampes Vital Vio peuvent fonctionner en continu sans mettre en danger les hommes ou les animaux. S. R.

1MEXICO – Mexique

Une crème solaire avec minuteur intégré

Marketing - Thèmes

À moins d’avoir une horloge dans le ventre, pas toujours facile de savoir quand remettre de la crème solaire pour éviter les brûlures, notamment aux enfants. À l’approche de l’été, la marque Coppertone a lancé une crème solaire avec un minuteur intégré dans le bouchon. Celui-ci sonne au bout d’une heure – le temps à partir duquel la crème ne fait plus effet – pour indiquer qu’il faut en remettre une couche. L’opération, qui vise à améliorer l’image de la marque et à faire le buzz, a été montée par l’agence JWT. Une manière originale de s’assurer que les enfants seront bien protégés… et qu’ils consommeront beaucoup de crème. S. R.