Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10ÎLE TSUSHIMA – Japon

Un barrage géant en pleine mer pour piéger les déchets

Environnement - Thèmes

Alors que le « septième continent », composé uniquement de déchets, ne cesse de s’agrandir dans le nord de l’océan Pacifique, le Japon et la fondation Ocean Cleanup ont décidé d’agir. L’île Tsushima sera le lieu d’une expérience pilote, consistant à mettre en place un barrage flottant en pleine mer pour éliminer les bouteilles, sacs et autres déchets qui souillent les côtes. L’idée est de retenir et de récupérer les déchets grâce à une barrière flottante de deux kilomètres de long, ce qui en ferait la plus longue structure flottante jamais installée en mer. Si le test se révèle efficace, il pourrait mener à l’installation d’une structure similaire de 100 km entre Hawaï et la Californie. S. R.

9NIJNI-NOVGOROD – Russie

Un « patient numérique » imprimé en 3D

Recherche - Thèmes

Avec l’aide d’un superordinateur, les chercheurs de l’université Lobatchevski de Nijni-Niovgorod ont mis au point le premier « clone 3D » d’un être humain. L’objectif : s’affranchir des contraintes de la réalité en s’introduisant à l’intérieur d’un patient numérique plus vrai que nature. Le modèle est extrêmement détaillé. Rien que pour le coeur « virtuel », les mathématiciens ont dû prendre en compte plus de 50 millions de paramètres. « Le but principal de la reconstitution 3D est de mettre en évidence dans l’organisme des anomalies des os, des organes et des tissus, ce qui nous permet d’établir un diagnostic, de surveiller l’évolution d’une maladie et de tester des traitements sans mettre en danger la vie d’un patient », explique le directeur de recherche Vadim Tourlapov. La visualisation 3D des données médicales, le futur de la médecine ? S. R.

8JÉRUSALEM – Israël

Des lunettes parlantes qui permettent aux aveugles de lire

Handicap - Thèmes

Voici une invention qui pourrait améliorer grandement l’autonomie des déficients visuels. La startup israélienne OrCam a lancé il y a quelques semaines, aux États-Unis pour l’instant, des lunettes « parlantes », véritable assistant personnel permettant aux aveugles de lire. Il s’agit d’une petite caméra accrochée à la branche des lunettes et reliée à une télécommande. Si l’utilisateur désire lire un livre, le journal, un texto, un menu de restaurant ou les horaires de passage du bus, un système vocal scanne l’information et la restitue vocalement dans l’oreillette. La fonction « touch reading » permet de « guider » la voix en lui indiquant quelle partie du journal lire, par exemple. Le système identifie aussi les visages et les lieux. Une fois une personne enregistrée dans la base, les lunettes la reconnaissent. Coût de cette invention révolutionnaire qui pourrait arriver en Europe en 2016 : au moins 3 500 dollars. S. R.

7STOCKHOLM – Suède

La « maison de leurs rêves » des Suédois

Immobilier - Thèmes

Si chacun imagine la maison de ses rêves selon ses propres critères, l’analyse des données d’un échantillon significatif de la population permet de dégager des tendances fortes. Ainsi, l’agence immobilière Hemnet a épluché les préférences immobilières des Suédois en sélectionnant les critères les plus recherchés sur 86 000 annonces. Les données ont permis de façonner la maison « idéale » des Suédois au niveau de sa taille, de son orientation, du nombre de pièces ou de la disposition de la salle de bains… Le résultat donne une maison de 120 m2, peinte en rouge, avec une décoration intérieure contemporaine, des murs blancs, du mobilier gris, une cheminée et aucun tapis. La cuisine, ouverte sur le salon, y est la pièce la plus grande. Coût de cette maison censée incarner le rêve suédois : 230 000 dollars environ. S. R.

6MULHOUSE – France

Le bikini connecté qui prévient les coups de soleil

Objets connectés - Thèmes

Après la brosse à dents ou les chaussures de sport, le maillot de bain devient à son tour connecté. Les bikinis de la startup alsacienne Spinali Design sont équipés d’un capteur solaire. Lorsque la peau chauffe trop, le bikini prévient sa propriétaire qu’il est temps de s’enduire de crème solaire. « L’idée m’est venue tout simplement, lorsque j’ai vu quelqu’un prendre un coup de soleil sur la plage. Je me suis dit qu’il faudrait inventer quelque chose pour avertir quand le soleil tape trop fort », raconte Marie Spinali, la créatrice. Bien entendu, le capteur est étanche. Fabriqué sur mesure, le bikini coûte 149 euros. En cas de succès, des modèles pour hommes et pour enfants – avec géolocalisation pour ne pas les perdre sur la plage – suivront. S. R.

5LONDRES – Royaume-Uni

Quand nos pas deviennent de l’électricité

Thèmes - Énergie

De la piste de danse à la Maison- Blanche, il n’aura fallu qu’un pas pour cette startup britannique. En 2009, Pavegen Systems couvre de dalles le sol d’un club de Londres. Celles-ci transforment l’énergie cinétique des danseurs pour alimenter un écran lumineux et la boule à facettes. Leur principe ? Via l’effet électromagnétique, chacune produit d’un à six joules d’énergie par pas. Il faut donc plusieurs piétons pour que cette innovation écologique, composée à 80 % de matériaux recyclés et recouverte de vieux pneus reconditionnés, fonctionne. D’où sa présence sur le parvis de la gare de Saint-Omer (59), où 14 d’entre elles sont foulées tous les jours par 5 000 personnes pour alimenter des LED et des ports USB. Désormais établie à Los Angeles, la startup britannique espère installer ses dalles devant la Maison- Blanche, et transformer en producteur d’énergie… Barack Obama himself.

En savoir +
4RÉGION DE SIDI IFNI – Maroc

Des immenses filets pour récupérer l’eau du brouillard

Ressources - Thèmes

Depuis le 21 mars – la journée mondiale de l’eau –, les habitants de cinq villages de la région montagneuse de Sidi Ifni, au sud-ouest du Maroc, n’ont plus à parcourir plusieurs kilomètres pour aller chercher de l’eau potable. Car, à 1 225 mètres d’altitude, au sommet de la montagne Boutmezguida, souvent enveloppée d’un épais brouillard, une quarantaine d’immenses filets transforment les embruns en eau. Le mécanisme, mis au point par l’ONG canadienne Fog Quest, récupère les gouttelettes d’eau du brouillard, qui sont ensuite traitées et transportées via des canalisations aux villageois en contrebas. S. R.

3PORT-AU-PRINCE – Haïti

New Story, la plateforme d’aide humanitaire personnalisée

Solidarité - Thèmes

Cinq ans après le séisme qui a dévasté l’île et tué des dizaines de milliers d’Haïtiens, 60 000 personnes vivent toujours dans des tentes. Pour les aider à retrouver un toit, une ONG a lancé New Story, une plateforme de financement participatif spécialement consacrée à l’aide aux victimes. Contrairement aux dons internationaux, forcément anonymes, la plateforme permet aux donneurs de savoir précisément pour quelle famille son argent va être utilisé. Chaque logement coûte environ 6 000 dollars, et sa construction a lieu dans les deux mois qui suivent le financement. Une fois l’habitation terminée, la famille poste une vidéo sur le site à destination des contributeurs. Une manière de « connecter » de manière plus intime les donneurs aux bénéficiaires. S. R.

2BINGHAMTON – États-Unis

Une batterie en papier alimentée par des bactéries

Thèmes - Énergie

Deux innovations en une. Une équipe de chercheurs de l’université de Binghamton, dans l’État de New York, a créé une batterie révolutionnaire. Inspiré par l’origami japonais, le prototype se compose de papier plié et carbure aux bactéries. Les scientifiques ont en effet utilisé le métabolisme des bactéries présentes dans le papier pour générer de l’énergie. Insuffisant, pour l’instant, pour remplacer les piles, mais les chercheurs y travaillent. Cette batterie respectueuse de la nature et biodégradable présente par ailleurs l’avantage d’être très peu chère à produire (5 cents). Convaincue, l’université a accordé à l’équipe un financement de 300 000 dollars pour développer un produit. S.R

1FONSECA – Honduras

Avec la ville flottante, les architectes se jettent à l’eau

Architecture - Thèmes

Sur tous les continents, les architectes imaginent des projets de cités flottantes, pensés pour proposer une alternative à la ville classique, et que les progrès techniques rendent aujourd’hui possibles. En 2020, l’Institut Seastading pourrait entreprendre la construction d’une île artificielle dans le golfe de Fonseca, au Honduras. À l’autre bout de la planète, l’entreprise China Communications Construction examine la faisabilité d’une cité flottante de 10 km2 en pleine mer de Chine. Peut-être verra-t-on un jour voguer le gratte-ciel de la Green Float, métropole marine de la firme japonaise Shimizu, ceinturée de terres cultivables et recyclant l’eau salée. Ou la cité Lilypad de l’architecte belge Vincent Callebaut, qui pourrait accueillir 50 000 réfugiés climatiques.

En savoir +