Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10MULLUMBIMBY – Australie

Le plastique du futur s’appelle peut-être Zeoform

Plastique - Thèmes

L’entreprise australienne Zeo a développé un nouveau matériau fabriqué à partir de cellulose et d’eau, qui pourrait bien remplacer le plastique dans de nombreux objets. La cellulose est le matériau organique le plus abondant sur terre. On la retrouve dans les plantes, telles que le chanvre ou le bambou, mais aussi dans des déchets industriels, agricoles et ménagers comme le papier et les textiles fabriqués à partir de fibres naturelles. L’entreprise Zeo transforme cette cellulose en matériau de moulage ultrarésistant et durable, appelé Zeoform, grâce à une formule brevetée qui reproduit le phénomène naturel de la liaison hydrogène. Au contact de l’eau, les fibres de cellulose s’unissent très étroitement, ce qui permet d’obtenir un matériau aussi solide que l’ébène, sans colle ni aucun produit chimique. Le procédé est non toxique et peu gourmand en eau et en énergie. Zeoform est également recyclable, compostable et biodégradable.

En savoir +
9CHONGQING – Chine

Un robot bat le record de marche sans s’arrêter

Record

Ne pas se fier aux apparences. Ses quatre tiges toutes frêles en guise de jambes et le petit boîtier qui lui sert de buste pourraient faire croire que ce robot marcheur n’est pas très solide. Et pourtant, Xingzhe no 1 vient de battre le record de la plus longue distance parcourue à pied, sans s’arrêter, par un robot. Il a réalisé 340 000 pas sur 134,3 kilomètres, en cinquante-quatre heures, autour de la piste intérieure d’un gymnase. Créé par des scientifiques de l’université de Chongqing, Xingzhe no 1 se distingue par l’exceptionnelle autonomie de sa batterie. L’ancien record, établi par le robot américain Ranger en 2011, était de 65 kilomètres.

8SINGAPOUR

Virtual Singapore, un double virtuel pour améliorer la ville

Smart-City - Thèmes

Faire des simulations plus vraies que nature, visualiser des projets en amont… Demain, la ville sera intelligente en partie, car elle utilisera des outils qui le sont. Sur la base d’une technologie de réalité virtuelle développée par Dassault Systèmes, la cité-État de Singapour a lancé un projet de plateforme collaborative, Virtual Singapore, destinée à la fois au gouvernement, aux entreprises, aux chercheurs et aux citoyens. L’objectif ? Se servir des données disponibles sur la ville et ses habitants pour améliorer des projets d’architecture, d’infrastructures, la gestion de l’énergie, de la mobilité ou des déchets. La plateforme devrait être disponible en 2018.

7TEL-AVIV – Israël

Une autoroute urbaine entièrement recouverte par un parc

Trafic

En plus de polluer, les autoroutes déforment le paysage. Alors pourquoi ne pas les cacher ? En Israël, l’autoroute Ayalon, l’une des principales artères autoroutières du pays, va être partiellement recouverte par… un parc urbain de 15 hectares environ. Ce « couvercle » au trafic routier sera équipé de pelouses, de pistes cyclables, de bancs, de tables et d’une végétation fournie pour atténuer le bruit des voitures en dessous et améliorer la qualité de la vie en ville. Des commerces pourront également s’y installer. Le tout pour 525 millions d’euros.

6BRUNSWICK – Allemagne

De l’électricité sans fil pour recharger les bus

Thèmes - Énergie

La « fée électricité » a un gros défaut : sa magie n’a toujours tenu qu’à un fil. Sans câble, pas de lumière, ni d’appareils électroménagers, d’ordinateurs ou de téléphones. À Brunswick, un bus urbain, baptisé Emil, fonctionne uniquement grâce à l’électricité sans fil, grâce à un système de recharge par induction. Lorsque le véhicule arrive à la station de recharge, le système détecte le bus et remplit sa batterie automatiquement grâce à la transmission d’électricité via un champ magnétique. Le temps de recharge dure vingt minutes maximum. Un délai beaucoup plus court que pour une voiture électrique.

5MARSEILLE – France

Energido, chauffer les piscines avec les calories des eaux usées

Eaux usées

Grâce au procédé Energido, qui exploite la chaleur des eaux usées, des centres aquatiques peuvent être alimentés en énergie 100 % renouvelable non intermittente. Son fonctionnement est plutôt simple : une partie des eaux usées de la ville sont dérivées vers un échangeur thermique. Ce système permet de transférer la chaleur d’un fluide vers un autre sans le mélanger. Ce second fluide, appelé caloporteur, transporte les calories qu’il a récupérées vers une pompe à chaleur qui chauffe l’eau des bassins. Ce procédé de valorisation des eaux usées est déployé dans plusieurs centres aquatiques en France, dont le célèbre Cercle des nageurs de Marseille où s’entraînent plusieurs champions olympiques. Au total, 75 % à 100 % des besoins annuels en énergie sont couverts, ce qui évite de recourir à une énergie fossile telle que le gaz et permet donc de réduire considérablement l’empreinte carbone de ces équipements.

En savoir +
4ALGER – Algérie

L’appli qui suit les mères, de la grossesse à l’école

Numérique - Thèmes

En Algérie, nombreux sont les nouveau-nés et les mères qui décèdent chaque année à cause d’un manque de sensibilisation. D’où l’idée de cinq jeunes gens de créer une application d’aide aux mamans, de la grossesse à l’entrée à l’école de l’enfant. Smartmom, c’est son nom, vise à aider les mamans en leur donnant des conseils, des exercices à effectuer ou des informations de nutrition. L’application est dotée d’un outil pour suivre le poids du bébé et de la mère, d’un outil de gestion des rendez-vous et de rappel des étapes importantes, vaccins et autres impératifs pour la santé du nouveau-né. Les femmes peuvent aussi partager leurs expériences via la communauté en ligne de l’application, qui vient d’être primée lors du 4e forum Algeria 2.0.

3WASHINGTON – États-Unis

Une ampoule qui endort en trente minutes

Technologie - Thèmes

Allumer la lumière pour trouver le sommeil, cela paraît contradictoire mais c’est bien ce que propose la startup Lighting Science. L’entreprise a utilisé une technologie développée à l’origine par la Nasa pour ses astronautes en mission dans l’espace. Son ampoule émet une lumière chaude qui favorise la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. Selon la startup, une demi-heure suffirait pour trouver facilement le sommeil… à condition de ne pas regarder un écran d’ordinateur ou de smartphone qui, comme les LED, émettent une lumière bleue néfaste à la qualité du sommeil.

2CATEQUILLA – Équateur

Plus de 647 000 arbres plantés en un jour

Environnement - Thèmes

Certains concours sont plus bénéfiques que d’autres pour la planète. Celui du plus grand nombre d’arbres plantés en un seul jour en fait indéniablement partie. Le record a été battu en Équateur : 647 250 arbres de plus de 200 espèces ont été plantés en vingt-quatre heures par 44 883 Équatoriens sur plus de 2000 hectares éparpillés partout dans le pays. Le précédent record datait… de 2014, aux Philippines. Le record, établi en mai dernier, a été validé par une équipe du Guiness Book. Il est le fruit d’une politique de reforestation financée par le gouvernement depuis 2008, pour la somme de 70 millions d’euros.

1SAN DIEGO – États-Unis

Vous reprendrez bien un peu d’eau potable des égouts ?

Recyclage - Thèmes

À cause des épisodes de sécheresse de plus en plus fréquents, les réserves d’eau potable de Californie se réduisent comme peau de chagrin. D’où l’idée, une première fois refusée il y a une dizaine d’années, de recycler l’eau des égouts pour la consommer. En moins de vingt-quatre heures, le liquide brun et mousseux issu de la ville souterraine subit, dans une usine de traitement, toute une série de transformations : traitement gravitaire, microfiltration, rayons ultraviolets… Une fois filtré et purifié, le liquide est plus pur que l’eau vendue en supermarché ! Mais, pour ne pas brusquer le consommateur, la ville a choisi de la réinjecter dans la nappe phréatique, où elle est mélangée à l’eau « naturelle » avant d’être redistribuée dans les robinets.