Le tour du monde de l’innovation


Chaque semaine, La Tribune vous propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l'avenir.

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
10ÎLE GUAM – îles Mariannes

Découverte d’une mystérieuse « méduse soucoupe volante »

Biodiversité

On la croirait sortie d’un film de sciencefiction. Pourtant, cette méduse rouge et jaune vif, dotée de long et fin tentacules et d’une ombrelle arrondie et lumineuse, existe bien. Elle a été découverte par une équipe de scientifiques au large de l’île Guam, dans l’océan Pacifique, à plus de 3 700 mètres de profondeur. Inconnue jusqu’alors, elle irradie tant de lumière que les chercheurs l’ont surnommée « méduse soucoupe volante ». Même si elle appartient à la famille des Crossata, elle ne correspond à aucune espèce connue. Elle rejoint donc la dizaine d’autres espèces animales atypiques observées dans la Fosse des Mariannes, connue pour ses « monts énigmatiques ».

9SÉOUL – Corée du Sud

Smartphones : un capteur d’empreintes intégré à l’écran

Technologie - Thèmes

Cachés derrière le bouton d’accueil ou situés sur la face arrière de l’appareil, les lecteurs d’empreintes digitales sont désormais courants dans les smartphones haut de gamme. LG va encore plus loin avec une technologie inédite qui permet de placer le capteur sous l’écran. Extrêmement fiable, ce système permet d’éviter de recourir à un bouton dédié, ce qui permettrait notamment de produire plus facilement des smartphones étanches. LG pourrait intégrer son innovation dans ses nouveaux modèles dès cette année.

8NEW DELHI – Inde

Viols : tous les portables équipés d’une touche SOS

Sécurité - Thèmes

Alors que plus de 36 000 viols ont été commis en Inde en 2014, le gouvernement réagit. Dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes, l’État obligera, à partir du 1er janvier 2017, les constructeurs de téléphones à équiper leurs terminaux d’une touche SOS. Celle-ci permettra d’entrer en contact avec les services d’urgence en pressant sur un simple bouton. Cette mesure concerne les nouveaux téléphones, mais également tous ceux qui seront toujours en vente au 1er janvier. « La technologie est uniquement destinée à améliorer la vie. Et quelle meilleure utilisation que de s’en servir pour la sécurité des femmes », a expliqué le ministre des Télécommunications, Ravi Shankar Prasad.

7HERZLIYA – Israël

Polly, l’appli pour trouver une place de parking deux fois plus vite

Thèmes - Transports

Tous les citadins le savent : trouver à se garer relève souvent du casse-tête et de l’épreuve de nerfs tant les places se font rares. Lancée en Israël, puis à Paris à la mi-avril, par la startup sPARK, l’application Polly s’engage à réduire le temps de recherche par deux, de 21 minutes (moyenne à Paris) à 10 minutes. Une performance possible grâce à un algorithme développé en interne, qui scanne la ville en temps réel, que ce soit l’emplacement des places, leur tarif éventuel ou l’évolution du trafic. Ainsi, le conducteur rentre simplement son adresse de destination pour que l’appli lui conseille des rues où se garer et le guide dans la circulation. Et si l’automobiliste n’a pas trouvé de place au bout de 9 minutes 30, Polly lui indique le parking payant libre le plus proche.

6NAIROBI – Kenya

Internet of Elephants, le réseau social des animaux menacés

Biodiversité

En 2015, 25 % des mammifères, 41 % des amphibiens et 13 % des oiseaux étaient menacés d’extinction dans le monde. Pour venir en aide aux éléphants, Gautam Shah a fondé la startup Internet of Elephants. L’objectif est de récolter et de croiser le maximum de données disponibles sur ces pachydermes (géolocalisation, vitesse de marche, rythme cardiaque, déplacements), issues des nombreux laboratoires qui les étudient et les traquent avec des capteurs. Puis de mettre en scène ces données de manière ludique, sur une plateforme, pour permettre au grand public de « suivre » les éléphants, comme sur un réseau social. Ainsi, les animaux menacés sortent de leur oubli et deviennent membres d’une communauté virtuelle. « Si les gens avaient suivi l’actualité au jour le jour et mieux connu la vie du lion Cecil, abattu en 2015, le chasseur n’aurait peut-être pas pris le risque de pointer son arme sur lui », explique l’entrepreneur.

5AMAGER – Danemark

Le supermarché qui vend des produits périmés

Consommation - Thèmes

Un supermarché d’un nouveau genre vient d’ouvrir ses portes au Danemark. Baptisée WeFood et créée par l’association DanChurchAid, cette grande surface ne vend que des excédents et des déchets alimentaires, c’est-à-dire des produits abîmés ou dont la date de péremption est passée mais qui restent comestibles. Le tout à des prix très réduits, jusqu’à 50 % du prix normal. Une première mondiale et une façon, selon l’association non gouvernementale, de lutter contre les déchets alimentaires, trop nombreux dans les pays développés. La structure est gérée par des bénévoles et les bénéfices sont reversés à des organismes caritatifs qui luttent contre la faim et la pauvreté alimentaire dans le monde.

4CAMBRIDGE – Royaume-Uni

Anticiper la gentrification urbaine grâce aux réseaux sociaux

Prédiction

La gentrification, c’est-à-dire l’arrivée de classes sociales aisées dans un quartier populaire, aboutissant à l’exclusion des habitants moins favorisés, se constate plus qu’elle s’anticipe. Pour accompagner une cohabitation sociale réussie dans les villes, des chercheurs de l’Université de Cambridge ont créé une méthode de prédiction à partir des données collectées par les réseaux sociaux. En analysant plus de 500 000 tweets et géolocalisations sur le réseau social Foursquare, et en couplant ces données à l’évolution de la criminalité, des prix de l’immobilier et du recensement, ils ont pu déterminer en dix mois les quartiers de Londres qui risquent de subir une vague de gentrification dans les dix prochaines années. Il s’agit de Hackney, Tower Hamlets, Lambeth, Hammersmith et Greenwich.

3PROVIDENCE – États-Unis

On sait enfin pourquoi on dort mal hors de son lit

Science - Thèmes

Il n’est pas rare de passer une mauvaise nuit quand on dort dans un environnement inhabituel, à l’hôtel ou chez des amis. On appelle ça « l’effet première nuit ». Des chercheurs de l’université Brown ont enfin trouvé pourquoi. Selon leur étude, publiée dans la revue Current Biology le 21 avril, ce phénomène s’explique par une asymétrie des deux hémisphères du cerveau. Le côté gauche, plus réactif aux sons et aux stimuli externes, dort moins profondément que le côté droit. Il s’agit d’un réflexe d’auto-préservation : dans un endroit inconnu, notre cerveau se met automatiquement, la première nuit, en mode « alerte ». Pour obtenir cette explication, les scientifiques ont utilisé des technologies d’analyse du sommeil de pointe, comme la magnétoencéphalographie, qui permet d’enregistrer l’activité magnétique des neurones.

2MEXICO – Mexique

L’art pour sauver les langues indigènes

Culture - Thèmes

Avec l’urbanisation galopante, la globalisation et le renouvellement des générations, les langues locales sont de moins en moins parlées, au risque de disparaître. Pour éviter que le nàhuatl, une langue indigène mexicaine, tombe dans l’oubli, le projet 68voces (du nombre de langues indigènes existant au Mexique), vise à rassembler des textes écrits dans cette langue et d’inciter des artistes contemporains à se les réapproprier à l’aide d’outils du xxie siècle, comme les vidéos. L’objectif est de faire découvrir ces langues et ces imaginaires menacés aux nouvelles générations, pour que ce riche héritage culturel continue à traverser les siècles.

1MOUNTAIN VIEW – États-Unis

Une lentille électronique pour améliorer la vue

Homme augmenté

Remplacerons-nous demain nos yeux défaillants par des lentilles high-tech ? C’est l’objectif de Verily, la filiale d’Alphabet (Google) dévolue à la médecine du futur. L’entreprise a déposé le 28 avril un brevet sur une lentille électronique, sorte de mini-ordinateur apte à améliorer la vision du porteur. L’appareil serait directement introduit dans l’œil et prendrait la place de tout ou partie du cristallin. La lentille se compose d’une « enveloppe » en polymère capable d’ajuster la vision pour la corriger, d’un composant de transmission radio et d’une minuscule batterie, rechargeable sans fil. Mais la recherche est encore longue avant de la commercialiser.